Traversée Dakar-Gorée 2016, le 25 septembre : Abdoulaye Makhtar Diop et Dieynaba Bah à l’honneur

MOUHAMED DIOP PRESISENT FSN
président (au milieu) hier lors de la conférence de presse de lancement de la 29ème édition de la traversée Dakar- Gorée.

 

La 29e édition de la traversée Dakar-Gorée aura lieu 25 septembre 2016. En conférence de presse à la Piscine olympique, hier, le président de la Fédération sénégalaise de natation et de sauvetage a fait un point sur la préparation qui honorera Abdoulaye Makhtar diop et Dieynaba Bah.

Abdoulaye Makhtar Diop et Dieynaba Bah seront à l’honneur lors de la 29e édition de la traversée du Dakar-Gorée. Le premier a été choisi par la Fédération sénégalaise de natation en tant que parrain de l’événement tandis qu’un hommage sera rendu à la seconde, décédée il y a quelques mois. Mouhamed Diop, président de la Fédération sénégalaise de natation et de sauvetage (FSNS), explique le choix porté sur le Grand Serigne de Dakar par son passé de sportif et le parcours qu’il a pu faire en dehors du sport : « Il est important de donner à nos jeunes des modèles.
Abdoulaye Makhtar Diop en est un. Il n’est pas du monde de la natation, mais il a montré qu’il est possible d’avoir une carrière sportive et une autre » dans l’administration sénégalaise.

En ce qui concerne la décision de rendre hommage à Dieynaba Bah, elle s’explique par le fait que la défunte a réalisé des performances de haut vol, dans les « années 70 » : « Dieynaba avait réussi à avoir six médailles lors d’une seule édition de la Semaine de la jeunesse. Il faut montrer qui elle était ». Pour Mouhamed Diop, il est important de se souvenir, dans le sport. Hormis ces deux faits, la traversée de cette année se déroulera comme d’habitude. « Nous aurons deux courses, une réservée aux licenciés et une autre ouverte au grand public. Nous attendons une centaine de participants pour la première.

Pour la deuxième, il y aura entre quatre cents et cinq cents participants », précise Mouhamed Diop. Selon lui, l’équipe organisatrice de la traversée n’a plus le souci d’attirer plus de monde à chaque nouvelle édition : « Il y a cinq ou six ans, nous avions accueilli plus de 700 nageurs pour la course ouverte au grand public. Nous nous sommes rendu compte que c’était extrêmement difficile de canaliser toutes ces personnes. Désormais, nous misons sur la sécurité, avec un nombre de participants raisonnable ».

La seule particularité de ce Dakar-Gorée sera donc la participation de sept Brésiliens, venus exprès pour l’événement : « Nous avons l’habitude d’accueillir des étrangers, que ce soient des ressortissants de pays de la sous-région, des Français ou des Belges. Cette année, des personnes nous viendront du Brésil. Cela montre que Dakar-Gorée attire au-delà de nos frontières et nous conforte dans notre démarche ».

 

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :