TIR: JOURNEE D’AVANT RAMADAN DE 2016 Baptiste Slélaty Met À Jeun Le Fusil De Fakhoury

SKEET-JEAN-BAPTISTE-SLAYLATI-JUNIORS

Entre le junior Jean Baptiste Slelaty et le quinquagénaire Clément Fakhoury, il à plus d‘une trentaine d’années d’écart en âge comme en vécu sportif. Et pourtant le premier nommé est parvenu à surclasser l‘ancien champion d’Afrique au finish de la finale du parcours de chasse, dimanche écoulé.

Ce week-end, les amateurs d’armes à feu se retrouvaient pour la dernière compétition avant le ramadan. Et à la grande stupéfaction du public, Jean Baptiste Sletaty est parvenu à contester en finale de l’épreuve dominicale la suprématie du mastodonte du skeet ball-trap, Clément Fakhoury. Au juste, qu’est qui a fait la différence entre la légende Fakhoury et la relève du fusil sénégalais Sletaty?

Hussein Zein, classé 3e au sortir de cette même épreuve, nous édifie: «Nous étions dans un parcours de chasse, donc différent de la compétition de skeet ball-trap telle que définie par le règlement international. Il s’y ajoute qu’il y avait aussi un mauvais temps. Du coup, le duel Fakhoury-Slelaty s’est joué sur des détails. Ceci n’enlève en rien tout de même au mérite de Jean Baptis Sletaty. Il fait partie des bons débutants du fusil sénégalais et figure parmi les jeunes qui avancent le plus. Une véritable relève donc dans cette variante du tir.»

Et le héros du jour de décliner sa gâchette secrète. Sletaty affirme: «C’est un plaisir pour moi de faire bouger les mastodontes du parcours de chasse. Je donne toujours le maximum de moi-même pour atteindre le top. Ceci via des entraînements sans relâche. Ce qui a été déterminant dans ma finale face à Fakhoury, j’ai atteint 2 plateaux de plus que lui. Le plus dur maintenant est de confirmer pour les compétitions à venir.»

En pistolet 22, l’ultime mot est revenu à Habib Chikry (526 points). Alors que dans le combiné 22 mixte, Sinna Niang n’a eu aucune peine pour triompher. Prétexte saisi par le président de la Fédération sénégalaise de tir et chasse (Fstc) Mamadou Bâ pour relancer le dossier de participation de la jeune championne en direction des Jo de cet été à Rio. Tout comme pour le cas de Clément Fakhoury, l’autre dépositaire sénégalais d’un minima qualificatif pour les Jo (Mqs selon le terme consacré).

Mamadou Bâ de faire un appel solennel. «Sinna et Fakhoury ont tous les deux le Mqs pour Rio. Et en cas de traitement positif de leurs dossiers, l’Afriquer noire verra ses tireurs à côté des caciques venus du Maghreb. J’en interpelle solennelement le président Diagna Ndiaye de par ses différentes casquettes au Cnoss et Cio. L’ultime mot devant revenir à la Fédé internationale de tir, l’Acnoa (structure réunissant l’ensemble des comités olympiques d’Afrique, Ndlr) et le Cio.»

Durant la pause ramadan, les athlètes ne pourront se permettre le moindre relâchement. Car la fin de cette période diète va coïncider avec la reprise des compétitions de tir avec le trophée Amsa et celui de la Lonase. Rester à l’affût de vos gachettes donc…

Résultats techniques

Parcours de chasse: Jean Baptiste Slelaty (38/50), 2e Clément Fakhoury (34/50), 3e Hussein Zein (34/50), 4e Fatkhe Moukhadem (33/50)

Pistolet 22: 1er Habib Chikry (526 points), 2e Hassan Ramlaoui (517 points), 3e Khalil Mbacké (512 points)

Combiné 22 mixte: 1re Sinna Niang (536 points), 2e Malick Fall (518 points), 3e Ibrahima Diédhiou (465 points)

 

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :