Les autorités étatiques, la Fédération de football et celle de basket ont-elles été jusque-là grugées par l’association «Allez Casa» ? C’est manifestement le cas, si l’on en croit la plainte qui a été déposée contre Malamine Tamba. Ce dernier est accusé d’avoir fait du faux et usurpé le titre de Président de l’association «Allez Casa» qui reviendrait à Malick Diédhiou. Le dossier est actuellement géré par la Bridage des mœurs, qui a commencé les auditions. Malamine Tamba a ouvert un compte et encaissé l’argent qu’il gère en toute «opacité», selon les plaignants. Des accusations qu’il conteste. Scandaleux, dirait-on, d’autant que ni le ministère, ni les fédérations n’ont pris la précaution d’arrêter d’injecter de l’argent, pour y voir clair, malgré qu’ils soient informés par lettres. 
  
L’association «Allez Casa», qui a longtemps été aux côtés des équipes nationales de football, de basket etc., mais également aux côtés de l’Asc Casa Sport, va vers une totale implosion. Pour cause, des problèmes internes et pas n’importe lesquels, ont abouti à une procédure judiciaire qui risque de déboucher sur l’éjection de leurs fauteuils de certaines personnes qui jusque-là se prévalaient de responsabilités au sommet. En fait, ce sont des membres de l’association  qui ont décidé d’ester en justice contre Malamine Tamba et X pour usurpation de titre, faux et usage de faux et escroquerie. C’est le procureur de la République qui a été directement saisi par cette plainte et Serigne Bassirou Guèye a envoyé un soit-transmis à la Brigade des mœurs du commissariat Central de Dakar. Dans ladite plainte, les accusateurs reprochent à Malamine Tamba et un groupe de personnes de se faire passer pour les dirigeants de «Allez Casa» ; Malamine Tamba occupant le poste de président de l’association. Pour convaincre des actes illégaux posés par ce dernier, les initiateurs de la plainte ont joint à leur plainte les statuts, le récépissé, le règlement intérieur ainsi que les attestations de la Sodav et de l’Oapi. A les en croire, c’est Malick Diédhiou, actuellement à Ziguinchor, qui est le véritable président de l’association. Un véritable scandale qui, s’il est avéré, implique la responsabilité du «véritable» président de l’association  qui a été trop laxiste, mais également du ministère des Sports, de la gendarmerie et de toutes les instances affiliées au domaine du sport. Car, selon les plaignants, ils ont saisi toutes les autorités compétentes et même la gendarmerie, pour les aviser des «actes illégaux» posés par Malamine Tamba ; et malgré tout, ce dernier a continué à agir et encaisser de l’argent pour le compte de «Allez Casa» de la part des autorités étatiques, mais également de leurs autres partenaires.  
  
Un compte logé à Ecobank géré «en toute opacité» 
  
Dans la plainte, il est aussi précisé que Malamine Tamba, qui est accusé de s’être autoproclamé président, «s’est arrogé un pouvoir disciplinaire en marge des organes de l’association et s’est permis de procéder à l’expulsion de plusieurs supporters, allant même jusqu’à suspendre le sous-comité de Grand-Dakar». Mais, ce n’est pas tout, «il a créé en toute illégalité un Gie dénommé ‘’Gie Allez Casa’’, dont la composition et les activités échappent totalement à l’association», précise l’accusation. Et au nom de ce Gie, Malamine Tamba, selon les plaignants toujours, a ouvert dans les livres de Ecobank un compte bancaire dans lequel il loge les fonds collectés ou reçus des partenaires. Et cet argent est géré dans «la plus grande opacité».  
Le 2 novembre 2018, une sommation assortie d’une mise en demeure lui a été servie, l’invitant à cesser ces agissements délictuels, mais rien n’y a fait.  
Dans l’explication fournie aux enquêteurs, Malamine Tamba n’est en réalité que le président de la Section «Allez Casa» de Dakar, parce qu’il y a une autre section qui est à Ziguinchor. Dakar, étant le lieu de rencontre de toutes les sous-sections, il a réussi à se hisser au sommet et donc à usurper le titre de président de l’association. Pendant ce temps, depuis Ziguinchor, Malick Diédhiou, qui remplace Kéba Fofana, a essayé de le convaincre de cesser ses activités, mais sans succès. Et lors de la première journée du championnat, à la rencontre Gorée-Casa, il y a eu des empoignades entre les hommes de Malamine Tamba et ceux de Malick Diédhiou. Ces derniers ont également précisé que «Allez Casa» n’est pas constituée de supporters de l’Asc Casa. L’association est née à l’insu même des dirigeants de l’Asc Casa et c’était pour supporter tout Ziguinchor.  
  
Malamine Tamba conteste et produit des documents 
  
Pour l’heure, les enquêteurs ont procédé à l’audition de la partie plaignante et des témoins. Malamine Tamba a été également été entendu. Il a servi des documents à la police mercredi dernier. Et selon nos informations, il a cité un certain Seydou Sané, car, pour lui, contrairement à ce qui a été dit, «Allez Casa» est simplement constitué de supporters du club de football Casa Sport. Actuellement en France, Seydou Sané est sommé de venir témoigner dans cette affaire. Il sera auditionné le 26 mars prochain, selon nos sources. Et en attendant, la police a bloqué le compte logé à Ecobank.  

Categories: FOOTBALL, UNE, Une Football

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.