L’attaquant sénégalais Sadio Mané est en train de réussir un joli rebond un peu plus de deux mois après avoir raté le 8 janvier dernier, « à domicile », le Ballon d’or africain 2018, face à son coéquipier Mohamed Salah.
Crédité de très grandes performances en club avec 17 buts marqués en Premier League, l’international sénégalais qui a connu une saison 2017-2018 mitigée, a réussi à se remettre dans le bon sens.
En quelques semaines, l’enfant de Bambaly (sud) est devenu l’homme à tout faire de son équipe aussi bien en Premier League qu’en Ligue des champions.
Contre le Bayern Munich (élite allemande), qui avait réussi un nul (0-0) prometteur à Anfield lors de la manche aller des huitièmes de finale, l’attaquant sénégalais a été le Red qui a tout fait basculer en une rencontre.
Auteur du premier but qualifié de plus belle réalisation de la Ligue des champions par l’UEFA, il a marqué le but du KO qui a permis à son équipe de terminer tranquillement (3-1) la soirée dans l’antre du club bavarois.
Quelques jours plus tôt, Sadio Mané avec ses deux buts, avait déjà délivré son équipe du piège tendu par Burnley (4-2) pour ne pas se laisser distancer par Manchester City (30-ème journée de Premier League) dans la course au titre.
Dimanche dernier, il a remis cela (2-1) contre Fulham pour assurer aux Reds la première place provisoire en attendant que City joue le derby mancunien contre United en avril prochain.
Sadio Mané a ensuite fait ses valises pour rejoindre la Tanière où il a reçu à l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) un « accueil royal » selon les médias, avant la rencontre contre Madagascar de ce samedi, comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019.
Le coach des Lions Aliou Cissé, lors de la la première séance d’entraînement de l’équipe nationale au stade Lat Dior de Thiès, à laquelle Mané était absent, avait rappelé l’intérêt que le public sénégalais et les observateurs doivent donner à leur « joyau » qui mérite tout leur soutien.
Mais ni son coéquipier de Liverpol, le Guinéen Naby Keita, ni les populations de son village natal de Bambaly n’ont eu besoin de cet appel pour tresser des lauriers à ce footballeur champion du social.
Quand le Guinéen ne tarit pas d’éloges sur tout ce que Sadio Mané a fait pour l’aider à s’intégrer, ses compatriotes de Bambaly mettent en avant un investissement de plus de 120 millions de francs CFA réalisé par le footballeur, lequel a permis aux enfants de la contrée de sortir des abris provisoires pour se protéger de la poussière et du vent dans des bâtiments en dur.
Présent sur le terrain du social, il n’a pas non plus abandonné le terrain tout court avec cette information parue dans l’hebdomadaire France football de ce mardi, faisant état d’un fort intérêt de Zinedine Zidane et du Real Madrid qui en ont fait l’une de leurs priorités pour le prochain marché estival des transferts. 

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.