RUGBY/TEST-MATCH – France – Australie (23-25) – Ô rage ! ô désespoir !

rugby-15-de-france-1

TEST-MATCH – Défaite cruelle pour le XV de France qui s’est incliné au Stade de France face à l’Australie (23-25). Camille Lopez a raté le drop de la gagne après la sirène. C’est dur pour les Bleus qui ont envoyé beaucoup de jeu.

On y croyait. Vraiment. Surtout après cette très bonne entame et l’essai de Vakatawa au terme d’une action de près de deux minutes (17e). Le XV de France jouait, trouvait des intervalles et faisait plaisir à voir. Et puis patatras. L’Australie s’est réveillée, a éteint le XV de France en régnant dans les rucks et a profité de grosses failles au sein de la défense tricolore. La balle de match, les Bleus l’ont eue : mais Lopez a raté le drop de la gagne après la sirène. C’est une défaite ô combien frustrante pour la France (23-25). Il y a du mieux dans le jeu. Mais les résultats sont toujours autant en dents de scie.

rugby-15-de-france

Les Bleus auront des choses à ressasser cette semaine, avant de recevoir samedi la Nouvelle-Zélande. Sept points lâchés au pied, une entame de seconde période ratée et un relâchement après le deuxième essai de Doussain (55e). Si le XV de France a montré de belles choses et un état d’esprit irréprochable, à l’image d’un Scott Speeding enragé refusant de quitter la pelouse malgré un arcade ensanglantée, les Bleus ont par moment été ravagés par l’insolente efficacité des Wallabies. Une classe d’écart entre les deux nations que l’on peut illustrer par un seul fait de jeu : cet essai acrobatique inscrit par Kuridrani à l’heure de jeu. Le centre australien, alors chassé par Ollivon, nous a offert le geste de la soirée, en lévitation au-dessus de la ligne de touche sans jamais l’effleurer. Avant d’assener le troisième coup de massue australien.

La France a gagné la bataille de l’audace, l’Australie celle des rucks

Un troisième essai qui scella l’avantage au score des Wallabies, mais qui n’empêcha pas le XV de France de se livrer corps et âme jusqu’à l’ultime seconde de la partie. Car si les Sudistes ont remporté la bataille du sol, dans la sillage de Pocock et consorts véritables poisons, les Bleus ont eux remporté celle de l’audace. A l’image de ce troisième et dernier essai conclu par Wesley Fofana. Dos au mur, les tricolores ont abandonné la crispation du premier acte, et le duo des (a)iles Vakatawa-Nakaitaci s’est lancé en orbite pour une conclusion clermontoise.

Insuffisant tout de même pour renverser les vice-champions du monde. L’Equipe de France va mieux, l’Equipe de France séduit, mais les Bleus laissent en route un succès qui aurait pu devenir fondateur. En attendant la suite. Car à présent, c’est la montagne noire qui attend les jeunes loups de Noves.

noah-nakaitaci

Eurosport

You May Also Like

About the Author: Moustapha Sadio

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :