Rugby à XV – AFRICA CUP 2019 : Débuts des éliminatoires ce week-end

La saison 2020 du championnat continental de Rugby Africa Cup à XV débutera ce week-end avec une nouvelle formule. Les 16 meilleures équipes africaines s’affronteront, cette année, pour décrocher le titre de Champion d’Afrique du rugby à XV. Le Sénégal, quant à lui, entrera en lice le 30 novembre, à Dakar, avec la réception de l’Ile Maurice au stade Léopold Sédar Senghor. Madagascar aussi recevra le Nigeria le 1er décembre à Tananarive.

Les Lions du rugby à XV repartent en campagne africaine avec les éliminatoires de l’Africa Cup 2019 qui débutent ce samedi en Côte d’Ivoire et au Ghana. A Abidjan, la Côte d’Ivoire reçoit le Rwanda, tandis qu’à Accra, le Ghana va en découdre avec le Botswana. Une nouvelle formule donc est proposée aux nations africaines par Rugby Afrique.
Une nouvelle formule des éliminatoires plus facile à suivre pour les spectateurs et plus inclusive pour les équipes à travers le continent. Entre les éliminatoires, les phases de poules et le tournoi final, il y aura au total 20 matches répartis dans seize pays à travers le continent.
Ce nouveau système de compétition de l’Africa Cup 2020 qui a été entièrement révisé consiste à accroître l’intérêt de la compétition pour les fédérations et les spectateurs. En fait, au niveau de Rugby Afrique, la stratégie est d’impliquer davantage de pays dans le rugby, d’augmenter l’expérience en match des joueurs des organisations membres, d’élever les équipes à un niveau d’excellence et, finalement, créer un pool d’athlètes africains de haut niveau reconnus à l’échelle internationale. Ces phases d’éliminatoires doivent aboutir à une qualification à la Coupe du monde 2023.
Le système ainsi fait offre une chance à toutes les équipes de progresser jusqu’en finale et récompense le mérite et la performance. Celles qui seront éliminées au premier tour tenteront de se requalifier en novembre 2020 mais Rugby Afrique explore déjà la possibilité de créer des matches de barrage avec les autres nations qui ne font pas actuellement partie des 16 mais frappent déjà à la porte.
L’idée avec la Rugby Africa Cup, c’est d’avoir une filière claire pour les équipes africaines afin que celles-ci sachent exactement quelles sont les étapes à franchir pour accéder à la qualification à la Coupe du monde. Mais ce qui est aussi intéressant, pour des équipes qui n’ont peut-être pas encore la prétention de se qualifier pour France 2023, c’est que Rugby Afrique Cup offre d’autres objectifs : s’assurer une place en phase de poule pour se mesurer aux meilleures équipes et mieux encore, rejoindre le top 8 pour sécuriser sa place l’année suivante au niveau de l’instance continentale.
Pour le nouveau président de Rugby Afrique, Khaled Babbou, il s’agit de développer la stratégie qui sous-tend ce nouveau projet : « C’est tout notre système de compétitions que nous sommes en train de revoir. Il y a eu une phase d’étude immédiatement après l’élection du nouveau comité exécutif qui nous a amenés à prendre des décisions difficiles mais nécessaires pour repositionner notre marque de façon à ce qu’elle apporte plus de valeur à nos fédérations et à nos partenaires sur le long terme. Avec ce nouveau format, nous espérons bien sûr tisser de nouveaux partenariats qui vont nous permettre d’améliorer notre produit d’année en année. »
A son avis, Rugby Afrique mise sur une double approche du bas vers le haut pour faire participer de plus en plus de pays à l’aventure rugby et produire un énorme vivier d’athlètes africains de haut niveau mais aussi du haut vers le bas, pour tirer nos équipes vers la performance et la reconnaissance sur le plan international. « Dans ce sens, Rugby Afrique travaille déjà avec les autres régions et World Rugby pour la mise en place de plus de rencontres entre les différents continents car nos équipes doivent augmenter leur temps de jeu », poursuit-il.

Cheikh Fantamady KEITA

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :