Arrivé début juillet à la Juventus, Cistiano Ronaldo est toujours à la recherche de son premier but en Italie, alors qu’approche le retour de la Ligue des Champions.

«Je veux laisser une trace dans l’histoire de la Juventus». Le 16 juillet dernier, Cristiano Ronaldo annonçait la couleur lors de sa conférence de presse de présentation à la Juve. Nouvelle star d’un club aux ambitions très élevées, CR7 est pourtant confronté à une inefficacité surprenante face au but adverse. Maître artilleur au Real Madrid, le Portugais n’est pas (encore) parvenu à débloquer son compteur avec la Vieille Dame. Après trois journées, il ne comptabilise «qu’une» seule passe décisive.

Grand habitué des saisons à plus de 40 buts, le Portugais n’a jamais connu disette plus longue que 4 journées en championnat. Inquiétant ? Pas vraiment. En changeant de club, mais surtout de championnat, le quintuple Ballon d’Or s’est lancé un nouveau défi, pour lequel un temps d’adaptation est nécessaire. «J’ai quitté Madrid pour sortir de ma zone de confort», déclarait-il lors de sa présentation à Turin. «Je sais que c’est un championnat difficile et tactique, mais j’aime découvrir de nouvelles expériences», poursuivait le natif de Funchal.

«Je n’ai rien à prouver à pers?onne» 

Cristiano Ronaldo

A 33 ans, Ronaldo n’est pas vraiment en perte de vitesse… Ses 44 buts en 44 matches l’an dernier en attestent. «Je sais que ce sera difficile, mais j’ai toujours eu des défis difficiles, je n’aime pas me reposer sur mes acquis. Je veux travailler durement pour de nouveaux succès», prévenait-il en début de saison. S’il monte encore en puissance, son influence dans le jeu de la Juve s’en ressent déjà. Plus direct, plus tranchant, le jeu Bianconero semble fait sur mesure pour le Portugais. Son entraîneur, Massimiliano Allegri aurait même mis en place une stratégie pour provoquer la fortune : faire monter d’avantage ses latéraux pour servir CR7, comme au Real.

Une stratégie qui pourrait s’avérer payante dimanche contre Sassuolo (15h00). Préservé lors de la trêve internationale, le Portugais est resté s’entraîner à Turin dans cette optique. «Je n’ai rien à prouver à personne, les chiffres sont là. Tout le monde sait ce que j’ai fait pour le football. Je suis ambitieux et j’aime les défis», déclarait en juillet dernier le capitaine de la Seleção. Après bientôt 300 minutes sans but avec la Vieille Dame, l’heure est peut-être (enfin) venue pour Cristiano Ronaldo.

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.