RAY BA, MEMBRE DU STAFF DE «LUC AND CO» RETROGRADE LE FILS DE FALAYE BALDE : «Ama Baldé est un lutteur de seconde zone»

a structure Luc Nicolaï And Co brise le silence pour la première fois sur les négociations pour le combat royal entre Modou Lô et Ama Baldé. Ray Bâ, au micro de lutte tv, a taxé le fils de Falaye de petit lutteur, avant de l’inviter à privilégier l’enjeu sportif dans ce duel.

Alors que les négociations entre Luc Nicolaï et le staff de l’écurie Falaye Baldé sont toujours au point mort, Ray Bâ, le bras droit du promoteur de Mbour, a évoqué le sujet pour la première fois. Dans son discours, le second de Luc Nicolaï, comme pour envoyer un tacle au fils de Falaye Baldé, le traite de lutteur second couteau. «Si on parle en toute sincérité, Ama Baldé est un lutteur de seconde zone (Mbër mu ndaw lë), mais qui a de l’avenir dans ce sport», a martelé Ray Bâ sur lutte tv. Pour étayer ses propos, il souligne avoir été témoin des défis lancés par le fils de Falaye Baldé en direction du roi des arènes, notamment lors du combat entre Assurance et Mbaye Guèye Jr à Mbour.

«Il peut réclamer 100 millions, mais il doit privilégier l’enjeu sportif»

Et comme pour lui faire la leçon, Ray Bâ dira à l’encontre d’Ama Baldé : «si tu es dans la peau du challenger et que tu lorgnes le fauteuil du roi, il existe avant tout ce qu’on appelle un enjeu sportif. Ama Baldé a tout à gagner dans ce combat. Donc il doit privilégier l’aspect sportif». Convaincu que l’arène traverse une situation difficile, proposer à un lutteur la possibilité de croiser le fer avec le numéro un de l’arène est une opportunité à saisir. «Avec ce combat, il a la chance d’être un roi des arènes. Le rêve de tous les lutteurs. Pour moi, l’enjeu sportif est plus important que tout. Ama Baldé peut réclamer 100 millions. Il est jeune et draine beaucoup de monde, mais le promoteur a des limites à ne pas franchir», dit-il.

«Ama a tout à gagner dans ce combat»

Et de poursuivre : «le traitement réservé entre un petit lutteur et un grand n’est pas le même en général. Si tu es une étoile montante, tu dois privilégier l’aspect sportif. Car pour Modou Lô, affronter Ama Baldé ou pas ne changera en rien sa carrière. Il est aujourd’hui le roi des arènes». Ray Bâ de conclure sur ce sujet : «en 2012 Balla Gaye n’avait pas le même cachet que Yekini qui était le roi des arènes. Tout comme Bombardier en 2015, lorsqu’il a croisé le fer contre Balla Gaye 2. Tôt ou tard, le combat aura lieu. Modou Lô est un lutteur techniquement prêt, endurant et très physique. Ama Baldé est un lutteur redoutable sur tous les plans. Il excelle dans la frappe et la lutte. Ça sera un combat ouvert s’il a lieu».

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :