Pour pousser les Lionnes du handball vers une qualification à la prochaine Can de cette discipline, prévue à Brazzaville du 2 au 18 décembre 2018, le Port autonome de Dakar a offert une enveloppe de 8 millions Cfa à la Fédération sénégalaise de handball. 
Après le basket, le football, c’est au tour du handball de recevoir un soutien de la part du Port autonome de Dakar. En effet, le Port a offert une enveloppe de 8 millions de francs Cfa à la fédération de Hand Ball pour l’aider à décrocher une participation à la prochaine Can de cette discipline prévue au Congo Brazzaville en décembre prochain. Un accord de partenariat, qui ne profite pas seulement à la Fshb (Fédération sénégalaise de handball) mais aussi au Port autonome de Dakar (Pad) qui peut se servir de la discipline comme vitrine de visibilité du travail accompli au sein de ses services, selon le Directeur général Aboubacar Sadikh Bèye. Mieux, cela signifie que le Port a aussi opté d’investir dans la jeunesse. En outre, le patron du Pad, comme pour galvaniser les handballeurs, indique qu’ils pourraient recevoir un rajout en cas de qualification à la Can. «Ce n’est que le début d’un partenariat et nous allons augmenter la mise si l’équipe nationale se qualifie à la Can», indique Bèye, avant de préciser que, s’ils ont décidé d’accompagner le handball, c’est parce que c’est une discipline de champions. 
Pour sa part, le président de la Fshb Seydou Diouf s’est réjoui du soutien que le Port autonome de Dakar apporte au handball sénégalais et s’est félicité du partenariat. «C’est un partenariat que nous avons longuement souhaité. C’est par le biais du Directeur Bèye que ça a pu se réaliser. Nous en somme fiers et  je dirais à nos jeunes joueuses que cette convention est une charge pour nous, pour avoir plus de confiance pour les matchs à venir», dit-il. 
  

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.