Le transfert avait surpris plus d’un. Et de nombreux observateurs du football africain et mondial avaient du mal à le croire en ce moment. Pourtant, c’était vrai. Papy Djilobodji avait bien quitté le FC Nantes après cinq ans de bons et loyaux services pour Chelsea en Angleterre. Un Chelsea alors entraîné par José Mourinho.

Même si beaucoup ne le voyait pas réussir dans un si grand club, le Sénégalais lui y croyait. Malheureusement, les choses ne se sont pas passées comme Djilobodji le voulait. En six mois passés sous les couleurs Blues, le Lion de la Téranga n’a joué que 59 secondes. « Que du plaisir. J’ai touché deux ou trois ballons que je n’ai pas perdus », confie-t-il à 20 Minutes« A Chelsea, j’aurais aimé jouer plus que ça. On ne m’a pas donné ma chance », ajoute l’ancien Nantais qui ne regrette pas ce transfert. « Non je ne regrette rien, cela faisait partie de mon destin ».

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

  • 2002 FIFA World Cup Korea Japan