Ousmane Ndoye, ancien international : « Dans ces genres de match, l’important c’est de jouer… »

Ousmane NDOYE – 21.11.2007 – Senegal / Maroc – Match amical, (Photo : Philippe Perusseau / Icon Sport via Getty Images)

Présent dans sa ville natale de Thiès, dans les locaux où s’est tenue la conférence de presse du sélectionneur national Aliou Cissé, Ousmane Ndoye s’est prononcé au micro de Wiwsport. L’ancien international sénégalais a donné son avis sur le prochain match des Lions contre le Brésil, mais aussi de la Can 2019, où le Sénégal a terminé à la deuxième place.

Interrogé sur la liste des joueurs sélectionnés pour le face-à-face avec le Brésil, Ousmane Ndoye a relativisé en affirmant que le sélectionneur avait les choix qui lui semblaient judicieux et a magnifié cette rencontre amicale qui fera de bonnes choses pour le Sénégal. « La liste de Aliou, on ne peut rien dire sur ça, c’est lui le sélectionneur, il a choisi les meilleurs selon lui on ne peut que s’en faire et voir ce qu’il fera avec. C’est une question de contexte, on n’est parti pour jouer, ce n’est pas le résultat qui compte. C’est une occasion pour voir quels sont nos manquements« .

Ousmane Ndoye pense qu’il était temps de jouer ce genre de match qui ne fera que du bien pour le prestige et répondra aux attentes des observateurs qui le réclamaient depuis longtemps. « L’opinion n’arrêtait pas de réclamer des matchs amicaux avec des grandes nations, maintenant on a le Brésil. Il faudra le jouer et en tirer des enseignements. L’équipe du brésil est une équipe de football, dans ces genres de matchs l’important c’est de les jouer et voir ce qui ne va pas et essayer de les améliorer« .

« Pour moi, on a manqué de chance lors de la Coupe d’Afrique des nations. On n’est allé jusqu’en finale, mais on a manqué de chance, bien que beaucoup ne s’y attendaient pas. C’est le football, il faut essayer d’en tirer les enseignements positifs et aussi rectifier dès maintenant les erreurs pour les prochaines échéances », a affirmé l’ancien meneur des Lions.

S’exprimant sur le manque de meneur de jeu de la sélection nationale, Ousmane considère que ce fait n’est pas vraiment une nécessité. Au frère de Dame Ndoye de dire que dans le football moderne, un coach peut bel et bien se passer de meneur de jeu, cela dépend du système avec lequel il évolue. « On est en train de bâtir une équipe, il n’y a plus de joueur indispensable dans le football moderne. Le football moderne c’est une question de système de jeu. Tout le monde le réclame mais maintenant le Sénégal peut jouer sans meneur de jeu, parce que c’est ce qui se fait maintenant. Je pense que cela dépend du choix des systèmes. Il y a des systèmes qui ne nécessitent pas de meneur de jeu. Et il faut savoir que chaque joueur qui vient en sélection, y vient pour défendre les couleurs de son pays et se donner à fond« , affirme Ousmane Ndoye au micro de Wiwsport.

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :