Le pivot Sénégalais est parti pour connaitre une nouvelle saison difficile dans la ligue Nord-Americaine de basketball, dans un rôle de doublure.

La situation de Gorgui Dieng chez le Wolves de Minnesota ne devrait pas évoluer pour cet exercice 2018-2019. Il sera encore sous l’ombre du jeune pivot Dominicain Karl-Anthony Towns, un « dévoreur » de temps de jeu. Ce qui, selon Web Editorial Associate, pousse le Sénégalais à redoubler d’efforts pour continuer d’exister dans le must du basket mondial, la NBA.

« Ce n’est pas à moi de déterminer le nombre de minutes à passer sur le parquet » a-t-il confié. Avant de poursuivre : « En tant que basketteur, je sais ce que je peux faire et ce dont je suis capable. Je sais que je suis un bon joueur. Si je n’étais pas assez bon, je ne serais pas ici. Je suis prêt à défier n’importe quel joueur (…) C’est à l’entraîneur de décider du rôle qu’il veut que tu joues et ce que tu peux faire. Je suis en mesure de prendre des tirs, mais je dois me limiter à ce qu’on me demande. Et je vais essayer de m’adapter et faire du mieux que je peux. »

Un destin lié à celui de Jimmy Butler ?

Pour ce la, Gorgui Dieng ne compte pas baisser les bras et « essaie d’être meilleur et prêt, car on ne sait jamais ce qui va se passer. La saison est longue, une blessure peut arriver, donc il faut se préparer à cette éventualité ». 

Pour Web Editorial Associate, ceux qui croient que le pivot des lions ne peut pas réussir à Minnesota aux côté de Karl-Anthony Towns se trompent : « Les deux joueurs ont des compétences complémentaires, mais surtout similaires. Ils sont des shooteurs et d’excellents rebondeurs. Cela veut dire qu’ils peuvent jouer ensemble » rapporte le site spécialisé.

Cependant, Minnesota envisage un départ de Gorgui Dieng. Son destin semble lié à celui de Jimmy Butler qui a manifesté son désir de quitter l’effectif des Wolves. La condition pour sa libération est que la franchise devant l’enrôler accepte de prendre le Sénégalais. Minnesota veut se décharger du poids financier du natif de Kébémer (26,4 milliards pour les deux saisons qui restent de son contrat). Miami est intéressé, mais n’est pas prêt à payer le prix. On annonce une reprise des négociations. Et la maison des Heat pourrait être le prochain point de chute du lion.

.

Source : STADES

Categories: Basket, NBA BASKET, une, Une Basket

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.