Soirée mouvementée pour Anthony Davis, de retour avec les New Orleans Pelicans, hué puis réclamé face aux Minnesota Timberwolves. Caris LeVert est également revenu à la compétition mais les Brooklyn Nets se sont inclinés.

Le joueur : Anthony Davis chahuté et « oublié »

La réception des Minnesota Timberwolves correspondait au retour d’Anthony Davis sur le terrain. Après avoir enflammé la NBA en déclarant via son agent vouloir quitter New Orleans, « A.D. » a été copieusement sifflé par le public lors de la présentation des équipes et lorsqu’il a touché ses premiers ballons. Cela n’a pas empêché l’intérieur de claquer 32 points et 9 rebonds en 25 minutes. Un temps de jeu réduit de façon volontaire par l’entraîneur Alvin Gentry, qui ne l’a pas sollicité sur les 15 dernières minutes du match, alors que les débats étaient serrés (victoire 122-117 au final pour New Orleans).

Le retour : Caris LeVert

Trois mois après s’être démis le pied droit face aux Minnesota Timberwolves, Caris LeVert a fait son retour à la compétition pour les Brooklyn Nets. Un come-back de 15 minutes (11 points), qui « fait du bien » dixit le joueur, ce qui n’a pas empêché son équipe de s’incliner à domicile (106-125). Le cinq de départ de Chicago (109 points) a été excellent, porté notamment par Lauri Markkanen (31 pts à 11/18, 18 rbds) et Zach LaVine (26 pts à 10/17). 

Dans le quatrième quart, les fans locaux ont même… réclamé le retour de Davis sur le terrain. La nouvelle question est désormais de savoir si Davis va enchaîner à Memphis dès ce samedi soir alors que son équipe ne semble pas prête à prendre le risque. La fin de saison s’annonce très étrange pour la franchise.

Deux Frenchies sur les parquets

Deuxième match avec les Bulls pour Timothé Luwawu-Cabarrot, qui a confirmé qu’il manque de rythme, notamment au tir. L’arrière a néanmoins compilé 8 points (à 2/7) et 4 rebonds en 14 minutes). À Phoenix, Elie Okobo (3 pts à 1/6,4 pds) était dans le cinq de départ des Suns, ce qui n’a pas empêché son équipe de s’incliner. Ian Mahinmi (Washington) et Frank Ntilikina (New York) n’ont pas joué.

Et aussi…

Bradley Beal (25 pts à 9/20, 13 pds) et les Washington Wizards ont logiquement dominé les Cleveland Cavaliers (119-116). Ces derniers ont été très maladroits (37,5 %) malgré une grosse domination au rebond offensif (17). À noter que Kevin Love (4 pts en 6′, 1/5 au tir) a fait son retour après 50 matches sans jouer… Les Sacramento Kings n’ont pas été en réussite (41,1 %) mais ont été plus adroits que le Miami Heat aux lancers francs (19/25 contre 9/19). Une différence qui a permis à la franchise californienne de l’emporter (102-96). Buddy Hield (23 pts) a terminé meilleur marqueur de la partie.

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.