Naples – mutinerie : Kalidou Koulibaly et Cie, sous la menace d’une lourde sanction

Depuis quelques semaines, le climat n’est plus tendre dans le vestiaire du club italien de Naples. Une colère du président De Laurentiis, suite à une mutinerie de ses joueurs, notamment Kalidou Koulibaly, avait fait état de lourdes sanctions en vue. Justement, les médias italiens nous informent ce vendredi les sanctions sont tombées.

L’affaire avait fait grand bruit de l’autre côté des Alpes. Face à la crise de résultats traversée par l’équipe de Carlo Ancelotti, les dirigeants du Napoli avaient décidé d’envoyer joueurs et staff en mise au vert prolongée juste avant la trêve internationale. Une décision très mal acceptée par plusieurs éléments, dont de nombreux cadres. Résultat : les Partenopei ont choisi de boycotter la mise au vert. Une attitude qui a alors mis le feu au vestiaire.

Furieux d’avoir été mis au courant de cette mise au vert par la presse avant d’en avoir été informés par leur direction, les joueurs avaient eu une sérieuse altercation avec le fils De Laurentiis. De quoi provoquer l’ire du père, ce dernier ayant promis des sanctions, voire même des départs anticipés dès le prochain mercato hivernal. De son côté, Carlo Ancelotti, dont le contrat court jusqu’en 2021, était également menacé et aujourd’hui, la presse italienne s’accorde à dire que l’ancien coach du PSG ne restera pas une saison de plus.

Des retenues de salaire variables

En attendant, Il Mattino a dévoilé ce matin la teneur des sanctions qui devraient être imposées aux mutins. Réuni avec ses avocats, le président Aurelio De Laurentiis a fait parvenir ses recommandations quant aux sanctions à prendre vis-à-vis des rebelles. Ainsi, le journal napolitain nous apprend qu’une retenue sur salaire sera bien opérée. Le pourcentage variera entre 25% et 50% selon les cas. Et sans surprise, Insigne, Callejon, Allan, Mertens et Koulibaly devraient être ceux à qui le pourcentage le plus élevé devrait être appliqué.

Cette nouvelle tombe en tout cas bien mal pour Ancelotti. Alors que la trêve internationale avait permis de faire redescendre un peu la pression médiatique, le coach napolitain va devoir gérer ce retour de flamme au moment où ses ouailles tenteront de renouer avec la victoire en Serie A face à l’AC Milan (Naples n’a plus gagné en championnat depuis le 19 octobre dernier), avant de se rendre à Anfield pour le choc de Ligue des Champions contre Liverpool. Deux déplacements XXL pour lesquels Ancelotti aura besoin de toute l’attention de ses joueurs. Or le quotidien indique que plusieurs d’entre eux pensent déjà à une riposte pour contester ces sanctions financières.

Ce qui est clair, est que l’opinion verra jusqu’où l’amour de Kalidou Koulibaly pour le club ira supporter la situation précaire qui prévaut actuellement à Naples.

Foot Mercato

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :