NAPLES BAISSE LE PRIX DU SENEGALAIS ET RECLAME 75 MILLIONS D’EUROS: Pep Guardiola veut Kalidou Koulibaly en janvier

Le défenseur central sénégalais vit un début de saison compliqué avec Naples. Entre prestations en demi-teinte et la mutinerie, l’intéressé a des envies de départ. Une opportunité que Manchester City souhaite saisir.


Toujours sous le coup d’une exclusion de toute Coupe d’Europe, Manchester City n’a visiblement que faire de la menace du fair-play financier. Champion d’Angleterre pour la deuxième fois consécutive l’été dernier, le géant britannique guidé par Pep Guardiola continue de débourser des sommes folles chaque été pour renforcer les postes ciblés. Et c’est souvent la défense qui a droit à des retouches. Après Aymeric Laporte en janvier 2018 pour 65 M€, les dirigeants des Skyblues ont recruté deux nouveaux latéraux lors du mercato estival 2019 avec João Cancelo et Angeliño. L’objectif était de doubler efficacement les postes. Mais le début de saison a apporté son lot de mauvaises nouvelles, avec deux blessures quasiment coup sur coup, pour plusieurs semaines, de John Stones et Aymeric Laporte. Obligé de bricoler, Pep Guardiola aimerait disposer de solutions supplémentaires pour parer aux coups du sort. Selon les informations de footmercato, les Citizens veulent envoyer la sauce pour enrôler une star de Serie A : Kalidou Koulibaly, une cible déjà évoquée par le passé.

Un tarif à la baisse

Saison après saison, l’international sénégalais s’affirme avec Naples comme l’un des meilleurs défenseurs du championnat italien, et même de la scène européenne. Du haut de ses 28 ans, celui qui était arrivé de Genk en 2014 prend la forme d’une véritable muraille derrière ; un défenseur très complet tout aussi bon dans l’anticipation que dans les duels. Cependant, après une dernière saison de haut vol, Koulibaly paye le contrecoup depuis le début de l’exercice 2019-2020, à l’image de son équipe, seulement 7e de Serie A.
Si Naples a refusé bon nombre d’approches de cadors européens (Manchester United, Real Madrid, PSG) lors de ces derniers mercatos, la donne a changé aujourd’hui. Notamment en raison de son rôle dans la mutinerie qui avait eu lieu avant la trêve internationale, après le match de Ligue des Champions face à Salzbourg. En effet, le sulfureux président napolitain Aurelio De Laurentiis est désormais ouvert au départ de Kalidou Koulibaly et réclame 75M€ pour libérer son joueur. Loin des 100 M€ annoncés l’été dernier. Dieu fait bien les choses, le roc napolitain a des envies de départ et l’a fait savoir à ses dirigeants.

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :