Mondiaux 2019: le bilan mitigé des athlètes africains

No widget added yet.

Les Championnats du monde d’athlétisme 2019 se sont achevés à Doha, ce 6 octobre, sur la deuxième place du Kenya, au classement des nations, derrière les États-Unis. Au total, les athlètes africains ont remporté 27 médailles dont 9 en or. C’est leur plus faible bilan depuis les Mondiaux 2009.

Au Qatar, neuf pays africains ont remporté des médailles. C’est un nouveau record aux Championnats du monde. Et c’est la principale bonne nouvelle de cette édition 2019 pour l’athlétisme africain. Car la moisson de médailles à Doha a été moins bonne qu’à Londres en 2017 et encore moins prolifique qu’en 2015 à Pékin.

Durant ces Mondiaux 2019, 27 médailles dont 9 en or ont été décrochées. Ce sont les plus faibles totaux depuis les Mondiaux 2009 à Berlin.TABLEAU DES MÉDAILLES AFRICAINES

ÉditionsMédailles totalMédailles d’orPays médaillés
Berlin 20092384
Daegu 201131117
Moscou 20133098
Pékin 201532128
Londres 201728108
Doha 20192799

Ce n’est pas la faute du Kenya, qui reste la deuxième meilleure nation derrière les États-Unis, avec exactement le même bilan qu’il y a deux ans, et ce malgré une série de péripéties et de polémiques. L’Éthiopie, 5e avec 8 médailles dont 2 dorées, reste également dans ses standards habituels. L’Ouganda (2 sacres) a complété la récolte est-africaine.

#DohaWorldChampionships #Doha2019

Hugues Fabrice Zango vient de remporter la première médaille de l’histoire du Burkina Faso aux Mondiaux d’athlétisme. Fabrice a fini médaillé de Bronze au triple saut grâce à un dernier essai de réussir de 17m 66 (nouveau record d’Afrique). 1 22:32 – 29 sept. 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité Voir les autres Tweets de Ablam GNAMESSO

You May Also Like

About the Author: sport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :