Mondiaux 2019: journée sans médaille pour les athlètes africains

Première journée sans médaille pour l’Afrique aux Championnats du monde d’athlétisme 2019. Ce 2 octobre à Doha, la Gambienne Gina Bass a fini 6e en finale du 200 mètres. En heptathlon, la Burkinabè Marthe Koala et la Béninoise Odile Ahouanwanou se sont accrochées et restent dans le top 10.

200 MÈTRES (F) FINALE : Bass sixième

La Gambienne Gina Bass n’a pas offert la première médaille de l’histoire de son pays en Championnats du monde d’athlétisme. En 22 secondes 71, elle a fini sixième d’une course gagnée par Britannique Dina Asher-Smith.

400 MÈTRES (H) DEMI-FINALES : Korir plus vite

Du quatuor africain en lice, seul le Kényan Emmanuel Korir a franchi le pas, avec sa meilleure performance de la saison : 44 secondes 37, le quatrième chrono des demi-finales.

110 MÈTRES HAIES (H) DEMI-FINALES : Alkana n’a pas un petit « q »

Le Sud-Africain Antonio Alkana a échoué aux portes de la finale, en finissant troisième de sa demie avec un chrono de 13 secondes 47. Un temps insuffisant pour obtenir un petit « q ».

1 500 MÈTRES (F) SÉRIES : Faith Kipyegon attend Sifan Hassan

La championne du monde et championne olympique en titre, Faith Kipyegon, s’est qualifiée pour les demi-finales, tout comme six autres Africaines, dont les inséparables Marocaines Rababe Arafi et Malika Akkaoui. La Kényane a signé le deuxième temps des séries (4 minutes, 3 secondes et 93 centièmes), derrière Sifan Hassan (4:03.88). Une Néerlandaise visiblement pas perturbée par la toute fraiche suspension de son entraîneur en chef, Alberto Salazar, pour des pratiques interdites en matière de dopage.

5 000 MÈTRES (F) SÉRIES : Cavaline Nahimana éliminée

Cavaline Nahimana a couru en 16 minutes, 25 secondes et 82 centièmes. Mais la Burundaise n’a pas cavalé assez vite pour se qualifier pour la finale du 9 octobre. Une ultime étape durant laquelle l’Afrique aura tout de même sept représentantes : la Sud-Africaine Dominique Scott, trois Éthiopiennes et trois Kényanes, dont la tenante du titre. Hellen Obiri a couru en 14 minutes, 52 secondes et 13 centièmes, meilleur chrono des séries.

LANCER DU POIDS (F) QUALIFICATIONS : Oyesade Olatoye éjectée

La Nigériane Oyesade Olatoye a terminé 26e sur 27 avec un meilleur jet à 16 mètres 97.

LANCER DU DISQUE (F) QUALIFICATIONS : Onyekwere, un record frustrant

La Nigériane Chioma Onyekwere a manqué de peu la qualification pour la finale, avec une meilleure tentative à 61 mètres 38, son nouveau record personnel.

HEPTATHLON : Ahouanwanou et Koala s’accrochent

La Burkinabè Marthe Koala et la Béninoise Odile Ahouanwanou restent dans le coup, après une première journée de compétition avec le 100 mètres haies, le saut en hauteur, le lancer du poids et le 200 mètres. Koala, qui a brillé sur 100m haies, est 10e avec 3719 points. Ahouanwanou, qui s’est distinguée en lancer, est 7e avec 3778 points.

Aucun(e) Africain(e) n’était engagé(e) en :
– Demi-finales du 400 m haies féminin
– Décathlon
– Finale du lancer du marteau messieurs

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :