L’attaquant égyptien, Mohamed Salah, élu meilleur joueur de la présente saison de Premier League a lustré l’image de la culture arabe en s’imposant dans l’un des championnats de football les plus suivis à travers le monde, ont déclaré à l’APS, des journalistes arabes rencontrés lors d’un atelier organisé récemment à Monastir (Tunisie).
 
“C’est clair qu’il donne une très belle image du monde arabe loin des clichés entretenus par certaines personnes”, a estimé le Jordanien Saleh Al Rashid, membre du Comité exécutif du Club international de la presse sportive (ISMC).
 
Ce club a tenu du 10 au 13 mai un séminaire de formation sur la couverture de la Coupe du monde 2018 prévue en Russie du 14 juin au 15 juillet prochain.
 
“Je refuse qu’il soit limité à une simple image du monde musulman, c’est un représentant de la totalité du monde arabe où il y a plusieurs confessions”, a indiqué le Jordanien.
 
Reporter au quotidien égyptien Al-Ahram, Gouda Abo Elnour présente l’attaquant de Liverpool (élite) qui est le meilleur buteur de la saison en Angleterre comme “le nouveau Pharaon”.
 
“Je peux vous assurer qu’il est bien d’être Egyptien en ce moment dans les aéroports du monde entier où quand on présente son passeport, le visage de votre interlocuteur s’éclaire”, a dit dans un langage imaginé le journaliste égyptien.
 
“Il a réussi des choses incroyables et pour moi, il n’y a aucun doute, c’est le nouveau Pharaon”, a-t-il par ailleurs ajouté.
 
Les étudiants saoudiens en journalisme Faris et Rashid abondent dans le même sens et saluent la partition jouée par l’attaquant des Pharaons d’Egypte dans le football mondial.
 
“Actuellement, il est de loin le meilleur footballeur du monde”, a dit le jeune diplômé supporter d’Al Ittihad de Jeddah (Arabie Saoudite) vainqueur samedi de la coupe d’Arabie Saoudite.
 
“Je suis supporter aussi du Bayern Munich, je n’ai pas besoin de vous dire que je serais à fond derrière Salah et Liverpool pour qu’ils battent le Real Madrid qui bénéficie toujours des coups de pouce des arbitres”, a relaté le jeune reporter.
 
Le Saoudien parle sous le coup de la frustration née de la demi-finale retour entre le Real et l’équipe allemande (2-2).
 
Retraité de l’audiovisuel tunisien, Nourredine Hafsi souligne l’impact que peut avoir Mohamed Salah sur les joueurs africains et arabes.
 
“Avec du talent, il a su s’élever au niveau des meilleurs et a réussi à déplacer tous les obstacles placés devant lui”, a-t-il rappelé soulignant qu’avec le talent et la volonté, ’’on peut être parmi les meilleurs’’.
 
“C’est la leçon que je veux retenir de cette éclosion de Mohamed Salah au très haut niveau”, a-t-il dit se réjouissant du parcours de son coéquipier, Sadio Mané.
 
“Ils ont démontré qu’avec le travail et le talent, on peut s’inviter sur la table des meilleurs”, a-t-il insisté.

SD/ASB/OID/PON

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.