Mercato : Ibrahima Niane viendra avec un autre joueur (Directeur sportif FC Metz)

Si le FC Metz a obtenu son premier maintien en Ligue 1 depuis 13 ans, c’est en grande partie grâce à un recrutement très efficace, vous ne vous êtes pas beaucoup trompé…




Philippe Gaillot, directeur sportif du FC Metz : Le recrutement ne peut pas à lui seul expliquer notre saison. Il est un ingrédient de ce succès dans la quête du maintien. C’est l’amalgame entre le recrutement, les joueurs conservés et les jeunes qui a bien marché. L’une des clés de la réussite a aussi été le fait d’avoir effectué un recrutement très précoce: 90% de l’effectif était présent au stage de pré-saison et cela favorise l’intégration des joueurs à l’équipe et le travail du coach. C’est pour cela que l’entame du championnat a été plutôt bonne.

Pour Philippe Gaillot, le Luxembourgeois Chris Philipps «a été à la hauteur lorsqu’on a fait appel à lui. Il a marqué des points et a franchi encore un palier» a ajouté le directeur sportif du FC Metz.

Pour Vincent Thill, cela a été plus compliqué car «il y a un décalage entre sa technique et sa vision du jeu et ses capacités athlétiques» estime Gaillot. «Il faut accepter que tout ne peut pas aller aussi vite qu’on le voudrait, il faut juste qu’il se remplisse un peu car pour le reste, c’est un joueur très précoce avec un très gros potentiel».

Vous avez aussi su trouver le bon équilibre entre joueurs d’expérience et jeunes joueurs prometteurs…
On était partis sur un recrutement très classique orienté vers plusieurs axes. Le premier se dirigeait vers des joueurs d’expérience. C’est un risque au niveau de l’état de forme ou des blessures, mais cela apporte vraiment une touche technique supplémentaire. L’apport de Cohade par exemple a été considérable dans ce domaine. Ensuite, nous avons choisi des joueurs à potentiel de développement comme Falette, Mollet ou encore Nguette. Là aussi, on peut dire que ça a assez bien fonctionné.

 

Chose assez rare pour être soulignée, les arrivées hivernales ont aussi été une grosse réussite, surtout avec Cheick Diabaté…
Avec Diabaté, on cherchait quelqu’un pour prendre le relais d’Erding, qui peinait à revenir. Je le suis depuis ses 20 ans alors on a travaillé sur le dossier. Je crois que pour nous, comme pour lui, cela a été une révélation. Il a rarement été aussi bien physiquement et mentalement que cette saison au FC Metz. Ses buts nous ont permis de sortir la tête de l’eau. Il y a eu aussi Fallou, qui est arrivé cet hiver pour compenser les départs à la CAN. Il a été tout de suite efficace et a permis de retrouver un équilibre d’équipe.

Et il y a eu la révélation Sarr…
Oui c’est la révélation de la saison. C’est notre «Monsieur Plus» qui nous a débloqué de nombreuses situations, en obtenant des fautes en première partie de saison, puis en marquant des buts très importants.

Pensez-vous pouvoir le conserver?
L’objectif serait de continuer à le développer car il a vraiment un fort potentiel. On aimerait continuer à le voir briller à Metz. Maintenant, son évolution est tellement rapide qu’il est compliqué au moment présent de mesurer l’intérêt des autres clubs. On attend que les choses se présentent. Arrivera ce qui arrivera.

Le centre de formation à Dakar confirme son excellent travail. Combien de joueurs vont arriver du Sénégal cet été?
Il y a Ibrahima Niane, un attaquant axial très prometteur, et un autre joueur. Nous voulons faire venir les joueurs du centre de formation de Dakar uniquement lorsqu’ils sont déjà capables de s’imposer avec l’équipe A. Olivier Perrin fait du très bon travail là-bas et les joueurs du centre de Dakar sont formés presque dans les mêmes conditions que ceux de Metz. De plus, Génération Foot joue désormais en D1 sénégalaise, donc ils sont déjà aguerris à un certain niveau avant d’arriver.

Ibrahima Niane (Génération Foot) – Sidy Diatta (Casa Sport) lors de la 1ere journée (1-2)

Plusieurs joueurs arrivent en fin de contrat, parmi lesquels Diabaté (prêté par Osmanlispor) ou encore Balliu et Diagne, pensez-vous parvenir à les conserver?
On travaille sur le dossier Diabaté. Il y a une option d’achat mais financièrement, cela reste cher. On essaye de trouver un moyen de le faire rester chez nous. Tout comme Diagne. Concernant Balliu, on est déjà bien avancés dans les discussions, il y a des chances que cela aboutisse. Le maintien a un rôle important, car il nous permet d’avoir désormais de vraies discussions franches avec les joueurs.

Quelles seront vos priorités pour la saison prochaine ?
Nous allons d’abord cibler des joueurs qui vont apporter une plus-value au niveau de l’équipe. Nous voulons faire passer un cap à cette équipe, qui a déjà une base solide, tout en continuant à laisser une place aux jeunes du centre de formation. Dans ce cadre, il serait bien de recruter encore un ou deux joueurs d’expérience et un ou deux jeunes joueurs à potentiel. Il faudra notamment solidifier la défense, car on a connu des soucis à ce niveau-là cette saison. Le FC Metz est le 6e club en France avec le plus de matchs en L1. Nous avons les structures et l’histoire d’un club de Ligue 1 et nous sommes à notre place dans ce championnat. Nous voulons consolider toute la saison prochaine et les années à venir.

Et le staff technique dans tout ça, qu’en est-il de l’avenir de Philippe Hinschberger?
Le président Bernard Serin doit rencontrer le staff bientôt pour en discuter. Pour le moment, l’essentiel est de bien finir le championnat. Il reste deux matchs et les points à prendre peuvent nous amener à une très belle place au classement, ce qui est intéressant en terme d’image et en terme économique.

L’essentiel

You May Also Like

About the Author: Chérif SADIO

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :