MATCH AMICAL EN MARS: «Le Sénégal va donner sa réponse à la Mauritanie sous peu», selon Mayacine Mar

Le Directeur technique national, Mayacine, Mar a confirmé les discussions entre la Mauritanie et le Sénégal pour un match amical en mars prochain. A l’en croire, le Sénégal donnera sa réponse aux «Mourabitounes» dans les jours à venir. 
  
«Les deux parties sont en discussions. La Mauritanie a effectivement demandé un match amical au Sénégal au mois de mars», a confié Mayacine Mar, en marge du premier stage des entraineurs qui s’est déroulé le week-end dernier à Toubab Dialaw. «Nous n’avons pas encore donné de réponse. On va se décider sous peu de temps. Il faut féliciter la Mauritanie. Ils viennent de se qualifier pour la première fois de leur histoire à une Can», a ajouté le Dtn qui a magnifié les progrès réalisés par le football de Mauritanie. «Depuis un certain temps, ils progressent dans le football, notamment des résultats obtenus au niveau de leur équipe A. La dernière fois, ils s’étaient qualifiés pour le Chan pour la première fois, c’est une bonne chose», déclaré Mayacine Mar.  
  
«Face au Madagascar, ça ne sera pas un match de gala. Il nous faut mettre la meilleure équipe» 
  
Pour le dernier match du groupe A des éliminatoires de la Can 2019 contre Madagascar, en mars prochain, Mayacine Mar parle d’une rencontre capitale, même si les deux équipes sont déjà qualifiées. «C’est un match extrêmement important pour nous. On n’a pas de temps et il nous faut mettre la meilleure équipe pour cette rencontre. Encore une fois, on va bien se préparer. Ce n’est pas un match de gala, c’est dans le cadre des éliminatoires de la Can. On va le jouer, ici à Dakar, devant notre public. C’est une grosse affiche et on fera de bons résultats. Après cela, on aura des matchs amicaux», explique-t-il. Concernant la prochaine Can prévue en Egypte, le patron de la Direction technique nationale souligne que, quel que soit le lieu, ce n’est jamais facile. Même si on joue à domicile, selon Mayacine, il faut comprendre qu’une Can n’est jamais facile. «La Coupe d’Afrique, c’est un autre type de championnat, différent des championnats de Coupe du monde», dit-il. Dans ce sillage, assure Mayacine Mar, le Sénégal se prépare à la Can 2019, le contexte égyptien ne les émeut pas. «Bien au contraire, on va se donner les moyens de bien se préparer et de s’imposer dans cette compétition. Cette Can ne sera facile pour personne, autant l’Egypte, la Tunisie et les autres pays. Toutes les équipes sont bonnes. Il faut surtout que le Sénégal aille avec beaucoup d’application et d’audace», déclare-t-il. 
  
«Durant ce stage, les participants ont travaillé sur des incertitudes, des doutes, des besoins par rapport à eux» 
  
Auparavant, le Dtn est revenu sur le stage de recyclage de 24 coachs à Toubab Dialaw, dans le cadre du programme Fifa. Un programme de 10 stages de formation d’entraineurs mis en place par la Fifa et 24 coachs ont pris part à la rencontre. «C’est un stage de recyclage pour entraineurs pour des renforcements de capacités, souligne-t-il. Un séminaire de partage sur des thèmes choisis et qui sont débattus entre les coachs et le staff. Durant ce stage, les participants ont travaillé sur des incertitudes, des doutes, des besoins par rapport à eux-mêmes. Faisant un diagnostic des difficultés que rencontrent les entraineurs, le Dtn cible deux aspects importants : l’analyse et la lecture du match. «On remarque que, sur le banc, les entraineurs sont trop agités et cela ne donne pas une bonne lecture de match et d’analyse. On remarque aussi qu’ils font trop de contestations au niveau des arbitres, qui résultent des sanctions de leurs joueurs. Alors, ils ne sont plus concentrés», conclut-il. 
Mansour SAMB 

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :