Luzenac-Oumar N’Diaye : « On ne s’est pas perdus de vue »

oumar ndiaye

Il y a près d’un an, au terme d’un été passé de recours en recours devant les tribunaux, le club de Luzenac était définitivement interdit de montée en Ligue 2 par les instances du football français, l’équipe première dissoute et les joueurs libérés de leur contrat. Un an plus tard, les ex-compagnons d’infortune du club ariégeois sont toujours en contacts. « On s’envoie toujours des textos pour prendre des nouvelles« , explique l’international mauritanien Oumar N’Diaye à Afrik Foot. « Certains ont rebondi et se retrouvent en Ligue 1 (le franco-algérien Khalid Boutaïb du GFCO Ajaccio et le Camerounais Guy N’Gosso d’Angers, ndlr) ou en Ligue 2, la plupart sont en National. D’autres ont un peu moins de chance, ils galèrent et sont à toujours à la recherche d’un club« , poursuit le milieu de terrain, lui-même libre après des expériences à Limoges et au MO Béjaia. « Il faut savoir que l’affaire Luzenac n’est pas terminée sur le fond parce qu’on est toujours en procédure contre la Ligue et la FFF« , ajoute-t-il, « rien que par rapport à ça, on se doit d’être d’en contacts, mais même sans ça, on ne se serait pas perdus de vue parce qu’on était vraiment une bande de potes. »

Afrik-foot

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :