Après Modou Lo, c’était hier au tour de Balla Gaye 2 d’ouvrir ses portes aux journalistes. Dans un stade Amadou Barry plein comme un œuf, le lion de Guédiawaye a promis d’infliger à son adversaire un revers cinglant dimanche. 
  
DERNIERE LIGNE DROITE 
  
«Nous avons livré une préparation intense depuis des mois. Une préparation durant laquelle nous avons tout révisé. Maintenant, nous sommes dans la dernière ligne droite, il ne reste que quelques réglages. Nous sommes fin prêts pour le combat de dimanche prochain. Moi, je n’ai que ma ville, Guédiawaye. Je me bats tous les jours pour hisser les couleurs de ma ville vers les sommets et dimanche, je compte bien l’honorer. Ça sera 2-0, comme le disent mes supporters. Dieu va me donner la victoire dimanche prochain. Le déroulement du combat dépend de mon adversaire. S’il faut donner des coups ou lutter, je le ferai». 
  
SOUTIEN DE TAPHA GUEYE 

Ce n’est pas quelque chose de nouveau dans l’arène. Un grand champion (Yekini) dans l’arène a fait récemment une sortie pour dire qu’il roule pour Modou Lô. Personne n’a pipé mot. Chacun est libre de supporter le lutteur de son choix. Ce n’est pas un problème. Ce sont des choses avec lesquelles je ne vais pas débattre. J’ai un staff technique et un encadrement rompu à la tâche. Ce que je crois, s’il plait à Dieu, si Modou Lô se bagarre avec moi, je le descends, s’il lutte je le terrasse. Je me base sur ce que j’ai engrangé durant tout ce temps.  Je crois avoir bien bossé et je sais de quoi je suis capable».  
  
BAGARRE 

Modou Lô me connaît mieux que personne. Il ne peut pas être plus fort que moi. Ça jamais. J’ai bien bossé pour le duel et le jour du combat, il en saura quelque chose. Comme je dis souvent, ce sont ses supporters qui ne me respectent pas, mais lui, il me connaît bien. En plus, Modou Lo ne sait pas se bagarrer. Et je dis et je le répète, s’il ose m’affronter sur ce terrain, je vais le corriger. J’ai été encadré par des champions du monde en France, à l’Insep. Cela veut tout dire». 
  
EXCES DE CONFIANCE 
  
«Balla Gaye, tout le monde le sait, c’est un show man, un lutteur qui vend ses affiches, mais aussi fait tout ce qu’il dit. Mes supporters ont le droit d’être confiants, d’être à l’aise, car ils me connaissent et ils savent que je suis bien en forme et je vais gagner dimanche. Je suis happy et mes supporters le savent». 
  
PAS ENCORE DE VICTOIRE A LSS 
  
«Tout comme mon adversaire, on n’a pas encore réussi à terrasser un adversaire durant un combat. Inchallah, je vais mettre fin à cette série. Dimanche, je vais le battre. Au passage, je lance un appel aux supporters de mon adversaire à être fairplay. Nous allons aux Parcelles Assainies, donc il faut éviter des débordements et autres, car ce n’est qu’un sport. On doit livrer le combat dans le fairplay pour le bien de cette discipline».  
  
SPORTSENEGAL.INFO

Categories: SPORT A LA UNE, UNE, Une Lutte
  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.