Comme annoncé par Senego mercredi dernier, Alioune Sarr a été reconduit pour deux ans. Toutefois le bureau du Cng a été élargi aux associations et acteurs de la lutte. 

Alioune Sarr remporte son combat contre ses détracteurs. Il a été reconduit à la tête du Comité National de Gestion de la lutte (Cng) par le ministre des Sports qui n’a pas cédé à la pression de l’Association des lutteurs en activité dirigée par Khadim Gadiaga. Selon L’obs, Matar Bâ a signé l’arrêt ministériel confortant le président dans son fauteuil. Et ce, pour une durée de deux ans, avec une obligation de réunir le comité directeur deux fois par an.

Toutefois, le bureau du Cng a été élargi aux associations et acteurs de la lutte. Ainis, Yakhya Diop Yékini et Mohamed Ndao Tyson font leur entrée dans ledit bureau. Ils deviennent conseillers et membres de droit de l’instance dirigeante de la lutte sénégalaise. Tout comme Aziz Ndiaye et Gaston Mbengue. « Aux côtés des conseillers, il y a les cooptés: Mbaye Guèye (Fass), Katy Diop (écurie Ndakaaru), Birahim Ndiaye (Sakou Xam Xam), Balla Gaye 1 (école de lutte Balla Gaye), Pape Abdou Fall, président de l’Association des promoteurs, Babacar Noël Ndoye, journaliste sportif (Anps), Doudou Diagne Diecko, président des amateurs et El Hadji Mansour Mbaye ou son représentant pour le compte des communicateurs traditionnels.

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.