Lutte antidopage : Matar Bâ appuie l’Orad

L’Organisation régionale antidopage africaine  (Orad) Zones 2 et 3 a tenu deux jours durant, à Dakar, sa 12ème réunion du Conseil. Un conclave au cours duquel le Dr Mouhamed Diop a été élu président de l’instance pour les deux prochaines années. Un mandat qu’il compte mettre à profit pour poursuivre le combat à travers plus de visibilité pour l’organisme, a-t-il déclaré au sortir d’une audience que le ministre des Sports leur a accordée.  Matar Bâ a également promis l’accompagnement des pouvoirs publics.

La lutte antidopage a besoin d’un appui constat des pouvoirs publics. En audience ce jeudi avec le ministre des Sports Matar Bâ pour lui exposer leur feuille de route, les membres du Conseil de l’Organisation régionale antidopage Zone 2 et 3 ont réaffirmé le besoin de se faire assisté par les décideurs, afin de réussir leur mission qui consiste à bannir le dopage dans le sport. Elu à la tête de la structure mercredi au terme de la première journée de la 12ème réunion du Conseil pour un mandat de deux ans, le Dr Mouhamed Diop, président de la Fédération sénégalaise de natation et de sauvetage a souligné que le chantier auquel la nouvelle équipe va s’attaquer est celui de la visibilité des actions que l’Orad mène. Car, pour lui, « nous connaissons les problèmes et les activités que nous menons mais pas ceux qui combattent le fléau ; du coup, il s’agit de les vulgariser », a-t-il assuré. Ajoutant que venir à bout de ce problème nécessite « beaucoup de sensibilisation et d’éducation ». Et que les Etats mais aussi les Comités nationaux olympiques à qui incombe la responsabilité de cette lutte doivent également appuyer les organismes de lutte à travers des subventions. L’Orad a trouvé une oreille attentive auprès du ministre des Sports qui reçu en audience son bureau. Une rencontre au cours de laquelle Matar Ba a assuré ses hôtes de son soutien pour réussir sa mission.

Car pour lui, « on ne peut pas faire de sport sans athlètes propres ». Il faut préserver le sport de certaines pratiques comme le recours à des produits illicites, a plaidé M. Ba. Pour qui, beaucoup de programmes pour lutter contre les maladies existent mais il faut appuyer la lutte contre le dopage qui constitue « de la prévention. Et votre mission est tout aussi importante », a-t-il déclaré à l’intention de délégués de l’Orad.

Il a promis au nouveau président un appui institutionnel dont une rencontre avec le président de la République à qui les responsables pourraient exposer leurs problèmes. Aussi, a-t-il instruit la directrice de la Formation et du Développement sportif, Marième Kane Diallo, de les appuyer en matière de formation et de sensibilisation des acteurs du sport.

A noter que le ministre des Sports a également reçu en audience la Fédération sénégalaise de roller et skate avec à sa tête, Awa Nar Fall. Une fédération dont les athlètes ont récemment participé brillamment à la Coupe du monde de la discipline. Avec à la clé, deux médailles d’or en free jump remportées par Dame Fall et Awa Baldé qui ont également battu des records du monde.

Ousseynou POUYE

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :