LES «LIONS» TIENNENT LEUR RANG DE LEADER

Le Sénégal a réalisé une bonne opération face à l’Eswatini en match comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la Can 2021. Les  Lions ont été sans pitié face au «Bouclier du Roi» qu’ils ont étrillés, au stadium Mavuso de Manzini, sur la marque de 4 à 1. Avec en prime un hat-trick de Famara Diédhiou. Une meilleure manière pour le Sénégal  d’honorer  son rang de première nation du classement africain selon la Fifa. Mais aussi de reprendre la place de leader du groupe I en attendant  la prochaine journée prévue en août 2020.

Senegal’s Sidy Sarr (C) celebrates after scoring a goal during the friendly international football match between Brazil and Senegal at the National Stadium in Singapore on October 10, 2019. (Photo by Roslan RAHMAN / AFP) (Photo by ROSLAN RAHMAN/AFP via Getty Images)

Il fallait  enchaîner pour se faire respecter et tenir son rang  au terme sa première sortie en déplacement. Les «Lions» ne se sont pas ratés face à l’Eswatini pour le compte de la 2ème journée des éliminatoires de la Can 2021. Ils ont en effet été sans pitié devant le «Bouclier du Roi» qu’ils ont étrillés, au stade Mavuso Manzini, sur la marque de 4  à 1. Si l’entraîneur Aliou Cissé a pu opérer six changements par rapport au onze de départ contre le Congo, avec notamment la première titularisation de Mamadou «Loum» Ndiaye au milieu, de Sada Thioub entre autres,  le Sénégal  a  réussi à prendre le bon bout.

Malgré la première alerte intervenue à la 2ème minute sur un tir-croisé qui a failli faire mouche, le Sénégal réussit à se procurer une de ses meilleures occasions. Très entreprenant sur le flanc droit, Sada Thioub ouvrira la première brèche  avec  ce bon centre à Famara Diedhiou. Mais l’avant centre sénégalais croise mollement sa tête alors que les buts lui étaient grandement ouverts. 

Trois minutes plus tard, le même Sada Thioub s’offre un slalom et se fait sécher à l’entrée de la surface. L’arbitre désigne le point de pénalty. Famara Diedhiou qui se charge de la sentence, va échouer sur sa tentative et diffère du coup l’ouverture du score pour le Sénégal.
L’équipe d’Eswatini tente de son côté d’emballer la partie et parvient, sur quelques contre–attaques, à mettre à danger les «Lions». Comme sur ce tir qui rase le poteau (29ème minute) ou cet autre tir tenté de loin qui a failli se trouver lober et se loger au fond des filets du portier Edouard Mendy. Après la mi-temps intervenue sur le score de 0 à 0,  le Sénégal revient sur la pelouse avec d’autres arguments offensifs. Non épargné par le jeu agressif des joueurs  swahis et ayant écopé un carton jaune, Sadio Mané  est laissé sur le banc par Aliou Cissé au retour sur la pelouse.

Famara Diédhiou s’offre un hat-trick

Senegal’s Sidy Sarr (C) celebrates after scoring a goal during the friendly international football match between Brazil and Senegal at the National Stadium in Singapore on October 10, 2019. (Photo by Roslan RAHMAN / AFP) (Photo by ROSLAN RAHMAN/AFP via Getty Images)

Blessé ou simplement managé ? Il sera en tout cas suppléé par Sidy Sarr au milieu du terrain. Après une longue interruption de la partie, causée par une forte pluie, la rencontre prend une autre tournure. En densifiant son milieu, l’équipe du Sénégal trouve afin des solutions sur le plan offensif  pour prendre le match à son  compte. Malheureux sur le pénalty,  Famara Diedhiou va en profiter pour remettre les choses à l’endroit après une belle passe de Pape Alioune Ndiaye.  Sur une tête plongeante, l’attaquant de Bristol City  inscrit  le premier but (1-0 ; 59e minute).  Il ne tarde pas à s’illustrer encore en doublant la mise (66e min). Le Sénégal souffle et assoit sa domination qui sera concrétisée par cette fulgurante percée de Krépin Diatta suivie d’une lumineuse passe décisive à Famara Diédhiou.  Bien placé, ce dernier  n’aura aucune peine  à battre du plat du pied le gardien et s’offrir le hat-trick (3-O. 67e min).  Un triplé qui lui permet  de rejoindre, Papis Demba Cissé et Mamadou Niang, les deux derniers grands buteurs  à signer un triplé avec les Lions.

Le Sénégal n’a toutefois pas eu le temps de savourer ce troisième but puisque l’équipe  des Swahis va profiter d’une action mal négociée par le défenseur Cheikhou Kouyaté pour réduire la marque (70e ; 3-1). Pape Alioune Ndiaye, qui  passe à côté du 4e but à la 69e minute, participera au festival. Le milieu de Stoke  (Angleterre)  va dans les minutes qui suivent bénéficier du bon travail de Krépin Diatta pour accompagner le ballon dans les buts  et  clôturer la marque. 
L’entrée d’ Habib Diallo sur le front de l’attaque à la place de Sada Thioub ne sera plus qu’anecdotique. Le Sénégal en supériorité numérique après l’expulsion d’un joueur adverse,  éclipse définitivement son adversaire et empocher à la fin de la partie les 3 points de la victoire. Ce qui lui assure déjà la première place du groupe I avec 6 points + 5. 


Le Congo double la Guinée-Bissau

Le Congo Brazza s’empare de la 2ème place suite à son large succès (3-0), obtenu hier, dimanche 17 novembre,  sur sa pelouse de  Massamba Debat face la Guinéé-Bissau (3e). Rendez vous le 20 août 2020 pour le troisième journée des qualifications «Cameroun 2021».

sportsenegal.info

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :