Le choc enfin ficelé: Modou Lô-Eumeu Sène, un combat royal à 400 millions Cfa

No widget added yet.

Le combat royal aura bien lieu cette année. Ce duel met en jeu, une nouvelle fois, la couronne de roi des arènes, détenue par Eumeu Sène, qui va se mesurer à Modou Lô pour le drapeau Youssou Ndour. Face à la presse et en présence des deux lutteurs, la structure Okay Africa, dirigée par Moustapha Diop, annonce avoir misé 400 millions pour les cachets et les frais d’organisation de ce choc
  
Le combat Modou Lo-Eumeu Sène aura bien lieu cette année. Après plusieurs mois de négociations et de désaccords, le choc royal opposant le roi des arènes, Eumeu Sène au Roc des Parcelles assainies, Modou Lô, a été finalement monté. Le patron d’Okay Africa, Moustapha Diop, est passé hier à la vitesse supérieure, dans l’après-midi, en annonçant le duel devant la presse. «Le combat est monté et il pourrait se tenir entre février et juillet», a fait savoir Moustapha Diop, face à la presse, en compagnie des représentants des deux chaines de télévision partenaires, la Tfm et la 2Stv. 
  
 2Stv et Tfm chaines partenaires, mais le combat sera diffusée par une chaine cryptée 
  

 Ce combat royal sera diffusé dans une télévision cryptée, mais est aussi doté du drapeau Youssou Ndour qui fête cette année ses 60 ans. «Les chaines partenaires sont la 2Stv et Tfm, mais le direct passera sur une chaine cryptée», explique Diop qui souligne que le plus difficile dans le montage de cette confrontation était de trouver un adversaire au Roi des arènes, qu’il a réussi à convaincre après des échanges de trois semaines. «Eumeu Sène voulait lutter cette année et était prêt pour Modou Lô, nous avons donc réussi à trouver un accord avec ce dernier, c’est tout». Monter un duel de cette envergure demande beaucoup de moyens et Ok Africa qui l’a compris a cassé sa tirelire. «Les frais liés au combat s’élèvent à 400 millions. Si ce combat n’était pas un combat qui sera monétisé, je n’aurais pas pris le risque de le prendre», assure Diop, qui était dans une dynamique d’organiser un tournoi. «Et même si ça allait coûter un milliard, on pouvait tirer le meilleur de la monétisation. En faire un spectacle grandiose. C’est ce qui fait vendre. On devrait tendre vers ça», souligne-t-il.  
 «Nous voulons organiser le combat au stade Léopold Senghor» 
  

Si l’arène nationale n’est pas écartée pour abriter ce duel, le promoteur penche déjà pour le stade Léopold Sedar Senghor. «On est dans un pays où les populations ne sont pas très bien éduquées. Je ne dis qu’ils sont impolis mais c’est le fair-play qui fait défaut. Ce sont les amateurs qui rendent une affiche belle. Comme en Angleterre dans les stades. Avec l’investissement qui a été fait, on veut organiser ça au stade Léopold Sédar Senghor», explique Moustapha Diop. Mais voilà, ce stade sera fermé pour une rénovation. «On ira voir les autorités pour régler les détails. Sinon, on payera quatre fois le prix de l’Arène nationale», dit-il. 
Concernant les supputations selon lesquelles Sidy Diagne était derrière le combat, Moustapha Diop s’est voulu clair. «Sidy Diagne est un partenaire. Il m’a aidé, mais c’est moi qui ai engagé le combat», dit-il. 

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :