L’ANPS INDIQUE LA VOIE AUX JOURNALISTES

No widget added yet.

L’Association nationale de la presse sportive (Anps) est déterminée à ce que tous les journalistes qui ont décidé de couvrir la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (Can) qui aura lieu au Caire en Egypte (du 21 juin au 15 juillet 2019), soient dans de bonnes conditions. Et pour leur fournir toutes les informations nécessaires relatives à une bonne couverture médiatique de la compétition africaine, elle a, en effet, organisé une conférence de presse hier, jeudi 13 juin à la Maison de la presse.
Prenant la parole, le président de l’Anps, Abdoulaye Thiam a fait un compte rendu du séjour de ses missionnaires au Caire. « Il y’a une nouveauté cette année avec la Can qui passe de 16 à 24 équipes. Nos missionnaires qui reviennent du Caire nous ont proposé deux hôtels de la capitale égyptienne où les journalistes pourront passer tout le temps de la Can avec des prix abordables», a fait savoir Abdoulaye Thiam. Il est par ailleurs revenu sur les modalités du voyage en Egypte avec les compagnies aériennes les moins chères, les modalités de déplacement au Caire surtout que tous les matchs du Sénégal ne se joueront pas dans un même lieu mais aussi sur les procédures de connexion Internet mieux adaptée au travail des journalistes. Non sans relever les accréditations et les procédures de demande de visa.

Poursuivant son propos, le président de l’Anps a également évoqué les problèmes liés aux séances huis clos des joueurs. « L’Anps a rencontré le coach de l’équipe nationale de football du Sénégal, Aliou Cissé et son staff technique. On leur a proposé à ce que les journalistes soient présents 15mn avant la séance d’entrainement des joueurs ou 15 mn après et qu’ils puissent recueillir les réactions de deux joueurs au moins», a déclaré Abdoulaye Thiam. Après les matchs de poules, l’Association nationale de la presse sportive qui a obtenu des subventions d’Orange, du département des sports et de la Fédération sénégalaise de football, va procéder à une évaluation.

Toutefois, Abdoulaye Thiam a tenu à préciser que l’Anps ne prend pas en charge les dépenses des journalistes accrédités pour la Can. Sur ce, le secrétaire général du Syndicat national des professionnels de l’information et de la communication (Synpics), Bamba Kassé a invité les journalistes à «réclamer au sein des organes de presse ce qui est prévu par la loi» pour éviter de se retrouver dans des situations difficiles.

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :