Le défenseur français a répondu sur Twitter à un énième message mettant en avant les origines diverses de l’équipe de France. Un tweet devenu rapidement viral.

Et si, après le « black-blanc-beur » de 1998, les Bleus de 2018 ne voulaient pas être renvoyés à leurs origines ? Depuis la victoire des Français à la Coupe du monde, dimanche 15 juillet, des commentaires fleurissent sur les réseaux sociaux, sur les plateaux de télévision et dans certaines prises de parole publiques pour mettre en avant la diversité de l’équipe. Pour autant, le défenseur Benjamin Mendy, très présent sur les réseaux sociaux, a tenté de clore ce débat par un message publié sur Twitter et devenu quasi immédiatement viral, avec près de 20 000 « retweets » en moins de trente minutes.

En réponse à un message du site Sporf, qui, voulant vanter la diversité des joueurs, associait plusieurs footballeurs de l’équipe de France au drapeau représentant leur pays d’origine, le joueur a repris la même liste, a accolé un seul et même drapeau pour chaque nom, le drapeau bleu-blanc-rouge, et a conclu par un petit émoticône clin d’œil et le commentaire en anglais « fixed » (« réparé »)

Categories: Spécial Russie 2018

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.