LAC DE GUIERS 2 BAT PAPA SOW Le ‘’Jatto’’ se relance

LAC DE GUIER 2   PAPA SOW (8)

Après une défaite et deux saisons blanches, Lac de Guiers 2 de l’écurie Walo a battu hier Papa Sow de l’écurie Fass, dans un combat épique qui aura duré un peu plus de 6 minutes.

 

Les supporters de Papa Sow s’attendaient sûrement à ce que la malchance qui poursuit Guédiawaye continue : Mais hélas ! Que nenni. Lac de Guiers 2 a sauvé la face de cette localité, après les défaites de Balla Gaye 2 et Gouy-Gui, qui ont mordu la poussière face, respectivement, à Eumeu Sène et Tapha Tine. Le ‘’Jatto’’ (Lion, en manding) a battu Papa Sow de l’écurie Fass. Un succès qui permet à ce lutteur qui a vécu plusieurs déboires de revenir au devant de l’arène.

LAC DE GUIER 2   PAPA SOW (20)

Le combat a démarré un peu tard, vers 20 heures 30, après d’interminables bains et préparations mystiques. Lac de Guiers 2 observe Papa Sow casser son œuf après le coup de sifflet. Mais cela ne semble pas le déstabiliser. Les deux lutteurs commencent par les traditionnels balancements de bras. Au bout de trois minutes de round d’observation, Papa Sow enclenche les premières actions franches avec des coups de poing et provoque une bagarre de quelques secondes. Suffisant pour faire bouger le public acquis à la cause du Puma de Fass.

LAC DE GUIER 2 PAPA SOW (1)

Toutefois, les deux gladiateurs retombent dans l’inaction. Après cinq minutes de combat, l’arbitre les rappelle à l’ordre en leur donnant un avertissement verbal. Cette sanction semble doper Papa Sow qui essaye de marcher sur son adversaire et de lui donner des coups. Lac de Guiers 2, très défensif comme à son habitude, attend le moment opportun pour se saisir de son adversaire. Et la faille se présente à lui quand Papa Sow, dans une action, déclenche deux crochets du gauche et du droit. Lac de Guiers 2 saisit les jambes de Papa Sow et le plaque proprement. Ainsi donc, il relance sa carrière et revient dans la cour des grands.

enquete+

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :