Judo : 4 médailles pour Rudi Amoussou au championnat d’Europe WIBK

Le Jouyssien Rudi Amoussou est revenu de Suisse et de son premier championnat d’Europe de judo WIBK avec 4 médailles, dont trois d’or.

Pour une première, c’est une belle première ! Le judoko de Jouy-sur-Morin Rudi Amoussou participait pour la première fois il y a quelques jours au championnat d’Europe de judo WIBK, qui avait lieu à Coppet, une commune suisse au bord du Lac Léman. Le Briard partait fort d’une participation à succès à ses deux précédentes compétitions, en championnat de France et en championnat du monde, où il avait glané une médaille d’or en 2016. Bis repetita en 2017, mais cette fois, ce sont quatre médailles qui sont autour du cou de Rudi Amoussou. Trois médailles d’or et une d’argent plus précisément : « Je suis champion d’Europe individuel master (en fonction de ma catégorie d’âge),en individuel élite (toutes catégories d’âges), l’or en équipe masters et j’ai la médaille d’argent en équipe élite », explique le sportif.

« Je pouvais difficilement faire mieux »

Rudi Amoussou ajoute : « Tout était très bien organisé, avec une super ambiance… Il y avait quelques 200 combattants. Le championnat se passait sur un week-end, le samedi j’ai eu 8 combats en tout, je les ai tous remporté. Le lendemain, j’ai eu trois victoires sur les 4 combats programmés… C’est quand même pas mal au final. Je suis heureux, je pouvais difficilement faire mieux. J’ai remporté tous mes combats par ippon ».

Le Jouyssiens participait au championnat d’Europe par équipe avec les autres représentants français de l’équipe de France : « Je m’étais beaucoup préparé pour ce championnat, j’ai pratiqué beaucoup ces derniers temps, cela m’a beaucoup aidé et j’ai géré la pression les jours de compétition ».

Une cause à défendre

Le judoka de Jouy-sur-Morin s’est rendu sur place, accompagné de sa famille, aussi pour faire parler d’une cause qui lui tient particulièrement à cœur : « Je défendais les couleurs de l’ASTB, l’association française des malades atteints de sclérose tuberculeurse de Bourneville. Ils m’ont soutenu et j’ai vendu des gobelets à leur profit sur place. J’ai récolté une centaine d’euros pour cette association ».

Désormais, Rudi Amoussou envisage une nouvelle participation au championnat du monde WIBK qui aura lieu en novembre prochain. En passionné de course à pied, il participera également à son premier marathon, à Sénart, le 1er mai prochain.

lepaysbriard

You May Also Like

About the Author: Moustapha Sadio

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :