L’attaquant sénégalais Ismaila Sarr, footballeur en devenir en signant à Rennes (élite française) en 2017, fait désormais partie des cadres qui font la différence pour le club français.
Son match ponctué par un but lors de la victoire contre Arsenal (3-1) en Ligue Europa et ses deux passes décisives contre le SM Caen (3-1) en Ligue 1 française, ce dimanche, lui ont valu les superlatifs de la presse spécialisée hexagonale.
« Si on a pris un rouge, c’est qu’on a mal géré son cas, il aurait fallu peut-être le prendre au moins à deux », a analysé le défenseur caennais Romain Genevois, cité par le quotidien sportif L’Equipe dans son édition de ce lundi.
Auteur de son 10-ème but contre Arsenal toutes compétitions confondues, l’attaquant de 21 ans bluffe aussi son coéquipier Benjamin Bourigeaud.
 
« Moi-même, je suis impressionné, je n’aimerais pas l’avoir en face, il nous fait énormément de bien », avoue le milieu de terrain, auteur de deux buts lors des derniers matchs de Rennes sur des fautes provoquées par l’attaquant sénégalais.
Des performances qui n’ont pas l’heur de surprendre à Génération Foot où le jeune footballeur a passé deux années.
« Il est vrai que le commun des Sénégalais l’a découvert lors de la finale de la coupe du Sénégal en 2015 remportée contre le Casa Sports, mais à notre niveau, on se disait qu’on avait une pépite qui pourrait devenir Thierno Youm (ancien international sénégalais passé par le Jaraaf puis Laval et Nantes en France) », a relevé le chargé de la communication de Génération Foot, Talla Fall.
Il déclare que si lors de cette finale contre le Casa-Sports, Ismaïla Sarr a été l’un des joueurs majeurs et avait déjà démontré lors de la demi-finale contre le Jaraaf, qu’il était un footballeur en devenir.
Un qualificatif dont se sert aussi l’ancien arrière droit des Lions, Pape Fall qui voit à travers le natif de Saint-Louis « un footballeur de haut niveau s’il continue à être constant dans ses performances ».
« A lui seul, il gagne un match. Il a les qualités que tout footballeur de haut niveau doit posséder : la vitesse et la percussion », a indiqué l’ancien membre du staff technique du SM Caen (France), très attentif au match ayant opposé son ancien club à Rennes, dimanche.
S’il reste constant sur cette dynamique, il peut se taper les plus grands clubs du monde en fin de saison », avance l’ancien arrière droit de l’OM et du SM Caen.
 
« Sa chance aussi, c’est son insouciance, il joue sur ses qualités et sans pression », a ajouté l’ancien international reconverti en technicien.
A 21 ans, le Saint-Louisien qui a passé deux années de formation à Génération Foot est devenu une nouvelle tête de gondole, source d’inspiration pour ses cadets au centre de Déni Birame Ndaw.
Sur les traces de son aîné Sadio Mané, qui a fini de tracer son sillon dans le football mondial, Ismaila Sarr a donné une nouvelle dimension à Génération Foot qui s’attable désormais parmi les académies du football qui comptent.

Commentez


  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.