INGERENCE DANS LE COMBAT CONTRE MODOU LO: Le Cng va auditionner Aziz Ndiaye

No widget added yet.

Le Comité national de gestion de la lutte (Cng) va entendre Aziz Ndiaye. Pour ingérence dans le combat contre Modou Lô, il devra s’expliquer devant le Cng dans les jours à venir. 
Membre du Comité national de gestion de la lutte, Aziz Ndiaye s’est également singularisé par sa forte implication dans le combat en faveur de Balla Gaye 2. Il avait créé la polémique en étant dans le combat contre Modou Lô en même temps le promoteur, le manager et le marabout de Balla Gaye 2. Une pratique qui n’est pas du goût du Cng. Alioune Sarr et ses hommes vont convoquer Aziz Ndiaye pour l’auditionner dans les jours à venir. «Nous allons avoir une discussion sérieuse avec Aziz Ndiaye. Avant de s’adresser au public, nous allons l’entendre», a déclaré Thierno Kâ, le premier vice-président du Cng, lors de l’ultime face à face Balla Gaye-Modou Lô. Thierno Kâ souligne avoir mis en garde Aziz Ndiaye, le jour du combat. «Contre Gris, il était descendu dans l’enceinte. Et le jour-j, je lui avais clairement dit que je ne voulais pas le voir dans l’enceinte. Il m’avait donné sa parole. Comme les choses se sont passées autrement, nous allons l’écouter pour régler ce problème», ajoute Kâ.  
Pour rappel, Biram Gningue avait adressé une correspondance au ministre des Sports et au Cng pour demander la révocation d’Aziz Ndiaye du Cng. «Notre sport ne mérite pas ce genre de comportement, ni ce genre d’individu qui n’a aucun respect des valeurs. Nous avons jugé nécessaire de tirer la sonnette d’alarme, car nous savons tous l’intérêt que vous attachez au respect des valeurs qui doivent guider la pratique sportive», avait écrit Biram Gningue. 
  
Pay-per-view : 724 flux pirates bloqués 
  
Même si les défaillances du système pay-per-view, mis en place lors du combat Modou Lô-Balla Gaye 2, ont été énormes, les organisateurs qui se félicitent des progrès réalisés par ce système, affirment avoir bloqué 724 flux pirates. «Nous avons bloqué plus de 724 flux pirates sur YouTube et Facebook. Il y avait plus de 2 millions d’internautes qui suivaient l’évènement sur ces chaines pirates. Si on multiplie ce chiffre par 2000, cela fait 2 milliards», a confié Ibrahima Faye, membre de la structure Buzzpro qui gère ce système. «Le per-pey-view est en net progrès et nous allons nous rectifier au fur et à mesure. Ce système est incontournable dans l’arène», ajoute-t-il. 
  
Mansour SAMB 

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :