ÉQUIPE DE FRANCE – Les Bleus sont en finale de la Coupe du Monde après leur succés face à la Belgique sur le score de 1-0 à Saint-Pétersbourg. Il s’agit de la troisième finale de l’histoire de la France après 1998 et 2006.

Lloris (7) : encore une fois, le capitaine de l’équipe de France a sorti une parade exceptionnelle pour sauver les siens à la 21’ devant Toby Alderweireld. Le gardien tricolore a été également très autoritaire dans ses sorties aux poings.

Pavard (5) : fortement bougé par Hazard en début de match, le latéral droit des Bleus a tenu le coup en seconde période. Timide sur le plan offensif, il a fait un match correct.

Varane (7) : le défenseur du Real Madrid a été excellent dans la relance et en couverture. Il a su parfaitement diriger sa défense. Dans les airs également, il a été impeccable.

Umtiti (8) : deux sauvetages décisifs en première période. En seconde période, il coupe victorieusement de la tête le corner botté par Griezmann et marque le but qualification pour la finale. Il a tenu tête à l’imposant Lukaku en répondant présent dans les duels et dans l’agressivité. Un match de très haut niveau et élu homme du match par la FIFA.

Hernandez (6) : quelques relances hasardeuses pour le joueur de l’Atlético de Madrid mais il a été vigilant dans le repli. Toujours aussi malicieux pour obtenir des fautes.

Kanté (7) : omniprésent comme à son habitude, le joueur de Chelsea a été bon dans l’anticipation. Même s’il a connu un peu déchets dans la passe, il a été, encore une fois, très solide.

Pogba (7) : au marquage individuel sur Fellaini, il a été excellent dans les airs. Il s’est dépensé sans compter dans l’aspect défensif et a montré, sur quelques actions offensives, sa classe.

Matuidi (7) : quel match pour le nouveau partenaire de Cristiano Ronaldo. Une activité exceptionnelle, un sens du devoir hors-norme, « Blaisou » a aussi proposé dans solutions en attaque. Sorti sur civière après un choc avec Hazard et remplacé par Tolisso à la 86ème

Mbappé (6) : il a provoqué constamment ses adversaires directes, qu’il a souvent pris de vitesse. Le joueur du PSG s’est montré très altruiste distribuant de très bonnes passes en contre-attaque. Malin en fin de match pour gagner du temps.

Griezmann (7) : un match plein d’intelligence de la part le numéro sept français. Il s’est donné sans compter défensivement. « Grizou » encore une fois décisif, puisqu’il tire le corner amène le but tricolore.

Giroud (6) : présent dans les duels, de bons appels, mais du déchet dans la finition pour le buteur de l’équipe de France. Il a pesé sur la défense belge et a été très sérieux dans le repli défensif. Remplacé par Nzonzi à la 85ème.

Deschamps (8) : que des bons choix pour le sélectionneur des Bleus. Sa stratégie de placé Paul Pogba en individuel sur Fellaini a été payante. Il dégage beaucoup de sérénité à ses joueurs. L’entrée de Nzonzi a été précieuses dans les dernières minutes.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

  • 2002 FIFA World Cup Korea Japan