A moins de deux mois de la Coupe du Monde, la participation de certains grands cadres de l’équipe d’Aliou Cissé sème toujours le doute. Souvent victimes de blessures récurrentes, ils sont contraints à des semaines voir même à des mois d’absences avec leurs clubs. C’est le cas du défenseur d’Anderlecht Serigne Modou Kara Mbodj, de l’attaquant du FC Rennes Ismaila Sarr et de Diao Baldé Keita qui joue pour Monaco.

Kara Mbodj qui n’a plus disputé un match avec les Lions depuis le 5 septembre lors des éliminatoires de la Coupe du monde contre le Burkina Faso, souffre depuis lors d’une blessure au genou.  Toujours sérieux et prêt à aller au combat, Kara forme avec Kalidou Koulibaly un rideau de fer sur lequel Aliou Cissé s’est fondé pour décrocher une 2e qualification à la Coupe du monde, après seize (16) ans d’absence.

Si la paire Kara-Koulibaly fait l’unanimité, elle pourrait malheureusement être amputée. Victime de récurrents problèmes de genou, Kara Mbodj a été contraint d’effectuer une opération en décembre dernier. Il devait observer une absence de deux (2) mois pour revenir en février 2018. Mais cela fera bientôt quatre (4) mois qu’il est sur la touche. Forfait lors des deux (2) rencontres amicales contre l’Ouzbékistan (1-1) et la Bosnie (0-0), sa participation au mondial 2018 est loin d’être assurée.

Ismaila Sarr de son coté a du mal à terminer les matchs de Ligue 1 sans se blesser. Il quitte le terrain la plupart du temps en boitant. Face à Caen, comme contre Saint-Etienne et le PSG, l’attaquant Rennais a subi un tacle très dangereux, peu avant l’heure de jeu.

Sa plus grande durée d’indisponibilité reste sa blessure contre les verts de Saint-Etienne où il est resté plus de 2 mois sans jouer. Et depuis son retour sa situation ne s’améliore pas. Son dernier coup dur date ce 04 avril, Sarr a quitté ses coéquipiers face à Monaco en boitant. Et depuis lors il est resté sur le tapis. Ce qui est inquiétant pour Aliou Cissé et son staff.

Comme Ismaila Sarr, Keita Baldé aussi subit presque le même traitement depuis son arrivée à Monaco en provenance de la Lazio. L’attaquant phare des Monégasques a manqué les derniers matchs de l’équipe nationale du Sénégal. Sa dernière sortie avec les Lions date le 10 novembre lors de la rencontre comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde contre l’Afrique du Sud. Baldé n’était pas présent dans la liste des joueurs convoqués lors du dernier match de Monaco en Ligue 1 contre Nantes à cause d’une blessure à la cuisse.

Tous ces joueurs cités ont un rôle important à jouer dans le dispositif d’Aliou Cissé. Ne pas les voir participer à la Coupe du monde 2018 qui aura lieu en Russie au mois de juin, serait un grand une grande perte pour les Lions même si l’équipe est bien outillée pour les remplacer.

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.