Edouard Mendy, le nouveau gardien des Lions qui a livré sa première séance d’entrainement à Dakar, ce lundi, ne boude pas son plaisir. Selon lui, qu’il soit numéro un ou numéro deux ne l’empêchera pas de garder toujours son envie de gagner. 
  
Il faisait partie des attractions du premier galop de l’équipe nationale du Sénégal. Lui, c’est Edouard Mendy, le nouveau portier des Lions du Sénégal, qui a confié toute sa joie après avoir foulé pour la première fois la pelouse du stade Léopold Sédar Senghor. «Pour une première à Dakar, cela s’est bien passé. J’ai déjà senti la ferveur et c’est de bon augure pour le match de samedi», a confié le dernier rempart de Reims qui espère que le groupe sera au complet d’ici ce soir. 
Alors qu’il est déjà à sa deuxième convocation avec le Sénégal, l’ancien doublure de Steve Mandanda à l’Om pense que la décision du sélectionneur d’injecter du sang neuf après la Coupe du monde est bonne, mais il faudra qu’ils apprennent tous à se connaitre. «Déjà, il y a une envie de faire les choses dans les règles de l’art et c’est bien. Si tout le monde se met au service du collectif, ça sera bien», explique Edouard Mendy. 
 En concurrence avec Alfred Gomis et Abdoulaye Diallo pour le poste de numéro un chez les gardiens, Mendy n’a pas peur. «C’est le coach qui décide, mais que je sois le numéro un,  le numéro deux ou le numéro trois, n’est pas important. J’aurai toujours la même envie. C’est sûr qu’après, si on ne joue pas, on sera un peu déçu, car nous sommes des compétiteurs. Mais nous sommes là pour représenter la nation», a expliqué Mendy. 

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.