Le président du Comité national de gestion (CNG) de lutte, Docteur Alioune Sarr, a invité dimanche les acteurs de cette discipline sportive à ’’bien entretenir’’ le plus longtemps possible l’arène nationale.
’’Faisons en sorte que ce joyaux, qui n’existe qu’au Sénégal soit bien entretenu le plus longtemps possible’’, a-t-il dit lors de la cérémonie de remise par les autorités chinoises des clés de l’infrastructure sportive. 
Le président du CNG s’est dit ‘’ fier’’ et ‘’honoré’’ par la réalisation de l’arène nationale qu’il a présentée comme un ‘’joyaux’’.
 
Selon Alioune Sarr, l’Etat mettra en place la structure qu’il faut pour gérer l’arène nationale.

Par rapport à la non prise en compte des réalités de la lutte par les constructeurs, soulevées par certains, le président du CNG a assuré que ’’tout est prévu’’.

Le président chinois Xi Jinping a remis symboliquement dimanche en milieu de matinée à Pikine (banlieue dakaroise) à son homologue senegalais les clés de l’arène nationale.
L’infrastructure sportive d’un coût de 32 milliards de francs CFA a été construite par la République populaire de Chine. Le complexe est dédié à la lutte traditionnelle entre autres.
 
L’arène nationale d’une capacité de 25 mille places comprend différentes salles de sports (arts martiaux, boxe, halterophilie), des espaces récréatifs, des bureaux pour les fédérations et clubs, des rampes de démonstrations pour les lutteurs.
Accompagnés de leurs épouses, les présidents chinois et sénégalais ont visité l’infrastructure.
D’anciens lutteurs et des lutteurs en activité ont fait des démonstrations de danses et de combats devant les couples présidentiels chinois et sénégalais.

Xi Jinping achève ce dimanche une visite de deux jours au Sénégal. 

BHC/OID

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.