La finale de l’édition 2019 de la Ligue européenne des champions mettra aux prises deux équipes anglaises, Liverpool et Tottenham, dont les stars africaines également annoncées comme les têtes de file de leurs sélections lors de la CAN 2019 (21 juin-19 juillet) prévue en Egypte.
Les Reds de Liverpool, qui comptent sur un trio africain composé du Sénégalais Sadio Mané, de l’Egyptien Mohamed Salah, du Guinéen Naby Keïta et du Camerounais Joël Matip (il refuse de revenir en sélection) partiront avec la faveur des pronostics au vu de leur saison en Premier League.
Même sans le Guinéen, blessé lors de la demi-finale aller perdue par Liverpool 0-3 au Camp Nou contre le FC Barcelone et qui ne jouera probablement pas cette finale programmée le 1er juin au Wanda Metropolitano de Madrid, on a rarement vu une équipe européenne jouant les premiers rôles s’appuyer autant sur des stars africaines pour sa quête de titres.

On peut aussi ajouter le Camerounais Joël 

Certes, il y a eu les Blues de Chelsea, champions d’Europe en 2012 avec comme tête de gondole, l’Ivoirien Didier Drogba, son compatriote Salomon Kalou, le Nigérian John Obi Mikel et le Ghanéen Michael Essien faisant partie du groupe de performance.
Mais l’équipe anglaise conduite par l’Italien Roberto Di Matteo s’était plutôt focalisée sur la LDC, délaissant la Premier League pour gagner ce titre contre le Bayern Munich (Allemagne).
Pour cette saison 2018-2019, ce n’est pas le cas du Liverpool de Jürgen Klopp qui, sans avoir son destin en main, est toujours en course pour le titre de champion à l’ultime journée prévue ce week-end, en concurrence avec Manchester City, en pole-position et qui le devance d’un point au classement.
L’autre finaliste de la LDC, les Spurs de Tottenham, qui ont sorti l’Ajax Amsterdam (0-1 et 3-2), mercredi, pourront compter sur la star kényane Victor Wanyama.
Le Kényan est en train de vivre une année exceptionnelle avec une qualification en finale de la LDC, ajoutée à un retour de son pays en phase finale de la CAN après une éclipse ayant duré 15 ans.
Le Kenya, jusque-là connu comme une puissance mondiale en athlétisme, va évoluer dans le groupe C de la CAN 2019, avec le Sénégal, l’Algérie et la Tanzanie.
En 2004 pour leur dernière apparition à cette compétition, les Lions avaient battu les Harambee Stars 3-0 en match de poule à Bizerte.
Le milieu de terrain kényan titularisé lors des deux demi-finales aller et retour pourra compter sur le retour en compétition de son coéquipier, l’Ivoirien Serge Aurier, laissé sur le carreau depuis plusieurs semaines.
Le défenseur ivoirien qui peine à gagner une place de titulaire chez les Spurs, continue de faire partie des plans de son entraîneur, l’Argentin Mauricio Pochettino, qui ne ménagera aucun effort pour terminer la saison en beauté.
D’un côté comme de l’autre, la finale de la Ligue des champions 2019 sera le théâtre d’une belle publicité pour la phase finale de la CAN, la première à se jouer avec 24 équipes.

Commentez


  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.