Déficit budgétaire, imbroglio sur le démarrage de la saison : faut-il arrêter le football professionnel?

No widget added yet.

Depuis quelques temps, la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) fait face à des difficultés financières avec un déficit budgétaire de plus de 200 millions FCFA. Ce, en raison d’un déficit de partenaires.

Longtemps à la rescousse de l’instance qu’il dirige lui-même, Saër Seck met souvent la main à la poche pour régler des urgences.Une situation qui fait qu’aujourd’hui, l’instance n’arrive plus à organiser ses compétitions comme elle le souhaite. Le démarrage de la saison 2019-2020 va être reporté. Et, à l’heure où nous sommes, les clubs ne savent pas quand ils vont débuter le championnat puisque la date n’est pas encore connue. Pire, la Coupe de la Ligue qui est souvent sponsorisée par Orange, n’est plus régulière. Du coup, aujourd’hui, la Ligue Pro risque de connaître sa première année blanche après 10 ans d’existence marqués par des hauts et des bas.

Face à cette urgence, nous avons tendu notre micro à deux spécialistes qui suivent depuis des années le championnat national. L’un pense qu’il fallait avoir un préalable avant de mettre en place un championnat professionnel. Et, l’autre appelle les clubs à mieux s’organiser et ne pas tout attendre de l’Etat ou des sociétés nationales.

Demba Varore, journaliste Stades : « il fallait un préalable, mais il ne faut pas baisser les bras »

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :