DECISION – L’édition 2021 reprogrammée en janvier-février : La Can reprend «ses» dates

La prochaine phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can 2021) va finalement avoir lieu au Cameroun du 9 janvier au 6 février, plutôt qu’en juin-juillet. Les autorités camerounaises et la Confédération africaine de football (Caf) se sont mises d’accord sur un éventuel changement de dates ce 15 janvier 2020 à Yaoundé, officiellement en raison de la saison des pluies dans cette région du continent.

Retour à la case départ. La Can va se disputer à nouveau lors de sa période de prédilection, en janvier-février, dès 2021, après une Coupe d’Afrique des nations organisée pour la première fois en juin-juillet, en 2019 en Egypte
Ce mercredi se sont réunis les responsables de la Confédé­ration africaine de football (Caf) pour évoquer la date précise de la prochaine Can. Ainsi, comme l’a annoncé l’instance africaine, la compétition aura lieu du 9 janvier au 6 février 2021.
«Après avoir entendu les différents arguments exprimés, notamment ceux des responsables de la météorologie du Cameroun et des représentants d’entraîneurs et joueurs, la Commission d’organisation de la Can qui a reçu mandat du Comité exécutif de la Caf pour décider a favorablement accédé à cette demande. L’édition 2021 la Coupe d’Afrique des nations Total se déroulera au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2021», a déclaré l’instance ce mercredi. Une décision prévisible après les nombreuses déclarations de Ahmad Ahmad qui ne cessait d’annoncer que la Can 2021 ne pouvait pas se dérouler en juin à cause des conditions météorologiques du Cameroun.
Ce changement doit encore être évoqué lors de la prochaine réunion du Comité exécutif de la Caf qui devrait avoir lieu en marge de la Coupe d’Afrique de futsal (28 janvier au 7 février à Laayoune).

Les Can 2023 et 2025 aussi en janvier-février                               Officiellement, ce choix est dicté par les conditions météorologiques «en été» au Cameroun. Cette décision pourrait d’ailleurs également être reconduite pour les Can 2023 (Côte d’Ivoire) et 2025 (Guinée), dans la mesure où c’est également la saison des pluies dans une bonne partie de l’Afrique de l’Ouest, à cette période de l’année. Mais il n’a absolument pas été question des deux phases finales suivantes à Yaoundé.
En introduction d’une réunion Caf-Cameroun ce mercredi, le ministre des Sports et de l’éducation physique a sous-entendu que la période était peu propice pour jouer au football. «Sur toute l’étendue du territoire, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, (…) la période de juin à septembre – je parle sous le contrôle du directeur de la Météorologie (…) – correspond à la grande saison des pluies, a souligné le Professeur Narcisse Mouelle Kombi. A Douala par exemple, durant cette période, il pleut quotidiennement.»

Des changements incessants
Cette décision constitue en tout cas un nouvel épisode de l’incroyable roman-feuilleton de la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun. En septembre 2014, la Caf, alors présidée par le Camerounais Issa Hayatou, avait attribué l’organisation de la Can 2019 au pays de Samuel Eto’o. Il était alors question d’une compétition à 16 équipes en janvier-février. Mais en juillet 2017, la nouvelle direction de la Caf avait décidé que la Can se disputerait désormais avec 24 sélections en juin-juillet. Les Camerounais avaient accepté ce changement majeur dans le cahier des charges. Mais trop en retard dans les préparatifs, ils s’étaient vu retirer l’organisation de la Can 2019 et attribuer celle de 2021 à la place. Un tournoi qui devait se dérouler en juin-juillet… Une période à laquelle il y aura en outre la toute nouvelle Coupe du monde des clubs imaginée par la Fifa. Bref, une concurrence quasi-rédhibitoire pour l’événement majeur du sport africain…
hdiandy@lequotidien.sn
(avec Rfi.fr)

You May Also Like

About the Author: sport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :