CAN 2019 ET 2021 : LA RTS DÉTENTEUR EXCLUSIF DES DROITS DE RETRANSMISSION, LA PORTE CEPENDANT OUVERTE À D’AUTRES (DG UAR)

No widget added yet.

La Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS, publique) détient « les droits exclusifs’’ de retransmission de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 et 2021, mais la porte reste ’’ouverte à toutes les propositions’’ compte tenu du contexte sénégalais, a indiqué mardi à Dakar le directeur général de l’Union africaine de radiodiffusion (UAR), Grégoire Ndjanka.

La Radiodiffusion télévision sénégalaise fait partie des structures ayant « négocié les droits de retransmissions de la CAN. On ne peut faire sans la RTS. La RTS a les droits exclusifs, mais nous sommes dans un contexte particulier au Sénégal, de diversité, de partage », a-t-il dit. 

« C’est pour cela que nous laissons la porte ouverte à toutes les propositions », a-t-il ajouté au cours d’une conférence de presse, confirmant à l’occasion que le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) avait cédé à l’UAR la commercialisation des droits de la CAN 2019 et 2021.
« Rien ne peut se faire sans la RTS’’, dont la position correspond à « une réalité permanente » même si d’autres chaînes autres que la télévision publique peuvent faire valoir leurs prétentions, a indiqué Grégoire Ndjanka. 
Le DG de l’UAR a affirmé avoir entamé des discussions avec Mamadou Ibra Kane du groupe de presse privé e-media invest, ajoutant avoir également pris rendez-vous avec le directeur général du groupe Futurs médias Biram Ndour.
Il annonce qu’il va rencontrer le gouvernement et le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) pour recueillir leur point de vue.
« Nous allons travailler avec toutes les personnes qui veulent entrer dans le jeu pour trouver une solution acceptable par tous, mais qui respectent les lois et règlements du Sénégal, l’ordre public », a souligné Grégoire Ndjanka.
Selon M. Ndjanka, les noms des chaînes détenteurs des droits seront connus au plus tard le 30 avril.

L’UAR VEUT MAINTENIR LES DROITS DE RETRANSMISSION DES CAN 2019 ET 2021 « À UN NIVEAU ABORDABLE » (DG)

L’Union africaine de radiodiffusion (UAR) travaille à maintenir les coûts des droits de retransmission de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 et 2021 à « un niveau abordable », a indiqué mardi à Dakar son directeur général Grégoire Ndjanka.

« L’UAR n’a pas pour vocation de faire augmenter les coûts de la commercialisation des droits de la CAN 2019 et 2023. Si nous avons décidé d’entrer dans la bataille, c’est pour faire maintenir les coûts à un niveau abordable. Nous ne sommes pas des commerçants », a-t-il dit.

S’exprimant en conférence de presse, Grégoire Ndjanka a confirmé que le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) avait attribué à l’UAR la commercialisation des droits de la CAN 2019 et 2021.
Selon le DG de l’UAR, son organisme va commercialiser les droits de retransmission de la CAN aux chaînes prêtes à diffuser la CAN et les autres compétitions de la CAF, comme la CAN U 17, U20, CHAN, entre autres.
« Je n’ai pas un package pour la CAN. Il faut faire la promotion du football, de tout le football. Je ne voudrais pas donner de droits aux gens qui se comporteraient en pirates. Ils viennent vous dire : +je veux la CAN+, et après la CAN c’est fini. Il y a une éthique derrière tout cela. C’est pour cela qu’on nous a donné les droits de la CAN », a-t-il fait savoir.
« Nous vendons un package, nous mettons un package à la disposition de ceux qui vont acquérir les droits », a précisé le DG de l’UAR qui se prévaut en la matière d’une ’’éthique’’ relativement à la nécessité de contribuer à la promotion du football africain.

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :