Nikiema Aziz a remporté ce dimanche la 27è édition du tour cycliste international du Togo. Le Burkinabé a devancé avec 4 secondes au classement général au temps le Belge Sander Cordeel et l’Ivoirien Bamba Karamoko de 16 secondes. Il a remporté ainsi pour sa première fois le tour du Togo.

Son compatriote Yarbanga Salifou et le Malien Diallo Yaya terminent respectivement 4è et 5è. Un résultat établi après la dernière étape qui a eu lieu à Lomé, notamment au carrefour Agoé deux Lions dans un critérium de 92km. A l’issue de cette 6è étape, c’est le Belge Sander Cordeel qui a franchi pour la troisième fois dans le tour la ligne d’arrivée. Il a été suivi par le Français Danet Mickael (2è) et le vainqueur du tour, Aziz Nikiema.

 La course déjà maîtrisée

Déjà à l’issue de la 5è étape, les spécialistes savaient que le classement ne changera pas au terme de la dernière étape : « J’ai couvert 27 tours cyclistes en Afrique, je n’ai vu qu’une seule fois la victoire finale se dessinée dans la dernière étape. Et encore, c’est parce que le maillot jaune a été victime d’un accident mécanique, il y’a deux ans au Bénin dans les derniers tours du critérium. Très sincèrement, je pense que le classement général, tel qu’il est à Tsevié, sera demain le classement général du tour » avait prédit Frédéric Gasman, ancien journaliste de RFI.

Et c’est le scénario qui s’est produit malgré ce mano à mano entre les deux premiers à l’issue de la 5è étape. Le Burkinabé Aziz Nikiema et le Belge Sander Cordeel ont laissé le peloton s’échappé et se sont donnés une fois encore de se surveiller. Une tête de course menée par le Belge Niels Verduyck. Après la moitié de parcours, les deux leaders ont décidé finalement de rattraper l’échappée pour terminer en beauté.  Et c’est là que le tour devient de plus en plus intéressant. Les autres pays ont eu du mal à suivre le rythme imposé par ses deux favoris, même s’ils ont montré leur détermination à terminer la compétition. Les Togolais, les Ivoiriens, les Congolais ont beaucoup tiré des leçons.

Dans le camp des Togolais, c’est Bafai Jean Emille qui remporte le maillot du premier togolais au classement général, offert par ORABANK

« Je dédie ce titre à tous mes coéquipiers avec j’ai travaillé pour gagner cette compétition. Toutes mes félicitations vont aux autres coureurs qui ont participé à ce tour du Togo. J’apprécie beaucoup la manière dont la compétition a été organisée », a dit Aziz Nikiema.

Quelques maillots gagnés

Maillot jaune du tour : Nikiema Aziz

Maillot du 1er Togolais Dotsè Blaise

Maillot de la plus grande remontée au Togolais Barnabo

Maillot de la combativité Dodo Cosmetics à l’Ivoirien Bamba Karamoko

Maillot du plus chanceux au Togolais Bafai Camille

Meilleur équipier togolais de Napoléon à Tchakbera Assama

En savoir plus sur https://www.africatopsports.com/2018/04/16/tour-togo-2018-nikiema-aziz-remporte-maillot-jaune/#AA7TmkH5xyimEsC1.99

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

  • 2002 FIFA World Cup Korea Japan