« Le Fond de Jeu de Renard a fait la différence »

Il a souvent pointé du doigt le schéma tactique des Lions. Finalement, Amdy Faye et Aliou Cissé ont récemment eu une séance d’explications pour arrondir les angles. L’ancien joueur de l’AJ Auxerre soutient de même qu’Hervé Renard a amplement mérité son titre de meilleur entraineur de l’année que la CAF lui a décerné mardi dernier à Dakar au détriment de son coéquipier de la génération des Lions de 2002.

 Amdy, quelle lecture faites-vous des distinctions aux CAF Awards qui ont lieu à Dakar ?

 Ça a été une belle chose de voir notre pays abriter ce genre d’évènement qui n’arrivent pas tout le temps. Franchement, je suis satisfait et ma satisfaction aurait pu être encore grande si Sadio Mané avait remporté le titre de Ballon d’Or. Pour moi, sur ces deux dernières éditions, Sadio Mané pouvait faire une razzia pour la simple et bonne raison que la différence ne se fait qu’en équipe nationale. J’ai souvent d’écrié le rendement du joueur en sélection et beaucoup pensent que je suis contre le garçons ou que ma voix fait perdre des points à Sadio. Je ne vote pas. Les électeurs suivent l’évolution des joueurs aussi bien en clubs qu’en équipes nationale que Sadio a perdu des points. Et ça il faut le dire.

 « Aliou Cissé est un homme véridique, à l’écoute des autres »

 Donc, vous pensez qu’il n’a pas encore franchi de palier devant lui permettre de décrocher le Ballon d’or ?

 Il n’y a pas de doute par rapport au talent du joueur. S’il répétait en équipe nationale les mêmes performances qu’a Liverpool, il n’aurait pas d’égal. Voyez la vitesse que Sadio a en club …. Sur le plan de jeu, tous les observateurs s’accordent à dire qu’il est plus fort que Mouhamed Salah. Mais ce dernier est plus adroit dans la finition et essaie de répéter les mêmes performances en sélections d’Egypte.

 A quel niveau Sadio Mané pêche-t-il dans le jeu ?

 Il faut qu’on touche la plaie. Pour moi son seul problème reste ses performances en équipe nationale. Encore une fois, je ne critique pas le garçon. Au contraire, je suis tout le temps heureux de le voir jouer parce qu’a mon avis c’est le meilleur joueur que le Sénégal ait jamais eu. Ça c’est clair. Il a un talent immense et il faut le reconnaître.

 Pourquoi n’est-il pas aussi performant en équipe nationale qu’en club ?

 Il faut le dire, Sadio manque d’affection en équipe nationale. D’ailleurs, j’en ai parlé avec Aliou Cissé. C’est un joueur qui a besoin d’être libéré, qu’on lui dise qu’il a les clés du jeu. C’est aberrant de le voir jouer dans un seul rythme en équipe nationale. Parfois on se dit qu’il se réserve. Non, moi je pense qu’on ne l’aide pas. On doit le mettre en confiance.

Ne pensez-vous pas que c’est le collectif qui doit primer sur l’individualité ?

 A ce stade, il faut qu’il y ait quelqu’un sur qui le jeu doit reposer. Moi, je pense que les propositions qui ont été faites sont en train d’être comprises. Il faut voir les déplacements de Sadio Mané lors du dernier match des Lions contre la Guinée équatoriale à Bata. Pour moi, c’était son meilleur match. Il a montré son envie de par ses déplacements et autres positions sur le terrain. Malheureusement, il n’a pas reçu de bons ballons pour faire la différence.

 Vous avez échangé avec Cissé durant les CAF Awards. Quels étaient les contours de votre discussion ?

 On a bien discuté et tout est rentré dans l’ordre. Je lui ai demandé une faveur. C’est qu’il taise la querelle qu’il y a entre lui et les journalistes sportifs du pays et les anciens joueurs qui ont défendu les couleurs de notre nation. Qu’il mette de coté toutes ces considérations inutiles pour que le peuple sénégalais fasse bloc autour de lui afin qu’on aille cherche la CAN dans six mois en Egypte. Il m’a promis qu’il le fera. Personnellement, je discute beaucoup avec les journalistes. Et unanimement, ils s’accordent à dire qu’Aliou Cissé a le sens de l’écoute. Moi je sais qu’il m’écoute, il ne peut pas m’ignorer.

 « Sadio est le meilleur joueur sénégalais de tous les temps mais … »

 Pourtant, il se dit que vous aviez des relations très heurté avec Aliou Cissé ?

 Non du tout, nos relations n’ont jamais été heurtées. Dans la vie, si ceux qui se faisaient la guerre parviennent à se retrouver, on parle de paix. Nous avons vécu ensemble dans un groupe ou il fallait se battre pour sa survie. Donc, que je vois Aliou Cissé en face pour dire qu’il est têtu ou que je le dise sur un plateau de télévision, c’est du pareil au même. On se connaît très bien et chacun connaît l’état d’esprit de l’autre. Pendant tout le temps que nous avons vécu ensemble, on n’a jamais eu d’accrochage. Une chose est sure aussi, c’est qu’Aliou Cissé est un homme véridique. Et il ne veut pas de la fumisterie. C’est quelqu’un qui veut qu’on lui dise la vérité parce qu’il a une capacité d’écoute, même si, sur le champ, vous pouvez vous donner des coups de poing. Ça j’en suis sur et convaincu.

 Etes-vous surpris de ne pas voir Aliou Cissé avec le titre de meilleur entraineur de l’Année 2018 ?

 Vous savez, c’est difficile de juger. Mais si on prend le parcours des deux entraineurs, je pense qu’Hervé Renard mérite de passer devant Aliou Cissé qui a duré à la tête de l’équipe nationale. Pendant 4ans, il a fait un bon boulot. Je pense qu’à la Coupe du Monde il n’a pas été loin ; c’est pourquoi il a perdu devant Hervé renard qui a amené le Maroc à la Coupe du monde après 20 ans d’absence. Renard a aussi qualifié le Maroc à la CAN après une suspension. Il mérite de passer devant Cissé.

 « Pour Gagner la CAN 2019, il faut une union sacrée autour de l’équipe »

 Pourtant au Mondial, Cissé a eu au moins une victoire la ou Renard n’en a pas ?

 Ce n’est pas seulement les performances de la Coupe du monde. Les note se trouvent aussi dans les éliminatoires de la CAN 2019. Je pense que le Maroc a fait un bon parcours la ou nous on a fait un match nul face au Madagascar et on a peiné devant le Soudan. Ce sont tous des matches à gagner. Il y a aussi le niveau de jeu. Le Maroc a un jeu plus chatoyant que le Sénégal. Nous on a trainé des lacunes. Notre équipe nationale manque de fond de jeu. Les résultats seuls ne comptent pas sinon on l’aurait donné à l’entraineur tunisien (Chaabani) qui a gagné la Ligue africaine des champions. Il a réussi une bonne remontada après avoir essuyé un revers de 3-0 en finale aller pour gagner le trophée.

 Sur les résultats de l’année 2018 Hervé Renard a t-il fait mieux qu’Aliou Cissé ?

 J’insiste encore une fois à dire que si c’est à partir du résultat final qu’on décerne le titre de meilleur entraineur qu’on le donne au Tunisien qui a brillamment gagné un trophée. Franchement, vous ne comprenez pas comment les votes se passent parce que c’est sur chaque match que les membres du comité électorales de la CAF votent. C’est à ce niveau qu’Hervé Renard a fait la différence. Il a permis au Maroc de se qualifier à une coupe de monde après une longue absence et à une phase finale de CAN après une suspension de deux éditions.

 Le Sénégal a t-il tous les atouts pour remporter la CAN 2019 ?

 Je le pense sincèrement. D’ailleurs c’est pourquoi j’ai dit qu’au Sénégal seule l’union nous manque. Et, cette union là doit commencer par lui, Aliou Cissé. Ce n’est pas parce que je le critique à la télé que je ne l’aime pas. Non loin de là. Je n’ai jamais dit qu’Aliou n’a pas le niveau. Par contre, je dis souvent que le système qu’il met en place ne correspond pas aux joueurs dont il dispose. On a besoin de flèches qui doivent mettre la différence. Qu’on comprenne que je n’ai jamais dit qu’on n’a pas de bon joueurs mais au moins qu’on améliore le schéma tactique.

 

 

 

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.