AMA BALDE SUR LE CACHET QU’IL RECLAME : «Je ne fais pas dans la surenchère»

Approché par le promoteur Luc Nicolaï, Ama Baldé a réclamé un gros cachet pour croiser le fer contre le roi des arènes. Le fils de Falaye Baldé, qui a abordé le sujet pour la première fois lors du baptême du fils de Balla Gaye, assure qu’il ne fait pas dans la surenchère.

Emmuré dans un grand silence depuis l’annonce des pourparlers de son combat contre Modou Lô, le lutteur de l’écurie Falaye Baldé est enfin sorti de sa réserve. «Je n’ai pas fait dans la surenchère», a d’emblée répondu Ama Baldé aux spéculations concernant une demande de 100 millions Cfa pour affronter le roi des arènes. Pour le lutteur originaire de Pikine, son souhait est de redescendre cette année dans l’arène. «Si cela ne dépendait que moi, je vais lutter dès demain. Mais il y a un staff derrière qui s’occupe de ça. Ce sport est mon job», indique Ama Baldé.

«Je n’ai pas refusé 80 millions Cfa. Personne ne va me sacrifier»

Relancé sur les 80 millions francs Cfa qu’il aurait rejetés, le vainqueur du tournoi de Tnt rectifie. «Je n’ai jamais discuté un combat, encore moins rejeté 80 millions francs Cfa», explique Ama Baldé qui poursuit : «j’ai beaucoup travaillé et fait mes preuves, sinon on ne m’aurait jamais proposé Modou Lo. J’ai cravaché très dur. Donc, que les gens nous respectent et arrêtent de dire que tel cachet ou tel cachet est raisonnable. Personne ne va me sacrifier. Je gagne bien ma vie». Alors qu’il avait dit être prêt à affronter le roi des arènes si on lui donne 25 francs, le fils de Falaye Baldé a tenu à clarifier ces propos. «Quand je le disais, c’était un engagement personnel. J’avais parlé avec ma fougue de jeunesse et j’étais prêt à l’assumer. Mais chaque lutteur a un staff, je me suis juste plié à la décision de mon grand-frère», dit-il. Ama affirme en outre que Kharagne Lô n’est pas une fixation. «Bombardier, Gris Bordeaux sont dans ma ligne de mire. Mes portes sont ouvertes à tous les lutteurs. Modou Lo n’est pas une fixation. Que ce soit clair».

«Modou Lô n’est pas une fixation. Que Tapha Tine patiente !»

Sur son refus d’accorder à Tapha Tine une revanche, le fils de Falaye Baldé donne ses raisons. «Depuis que j’ai terrassé Tapha Tine, je suis dans une dynamique de victoires. Si c’était le cas contraire, je pourrais le prendre, mais je dois progresser. Que Tapha Tine patiente. Lorsque j’aurai atteint mon objectif, je le prendrai», lance-t-il. Pour Ama Baldé, «parfois les Sénégalais sont amnésiques. Ce que j’ai réalisé en un temps record, peu de lutteurs l’ont fait dans leur carrière. Depuis 2012, je n’ai pas touché le sol ni fait de match nul. Et pourtant, j’avais des combats avec des adversaires coriaces. Avec tout mon parcours, je ne vais pas sacrifier ma vie. Pourquoi je dois reléguer au second plan mes aspirations personnelles au profit de ce que veulent les gens ? Non».

Mansour SAMB

You May Also Like

About the Author: sport

Pin It
[ + ]
%d blogueurs aiment cette page :