La comparution ce lundi devant le tribunal fédéral du Brésil du président du Comité olympique brésilien, Carlos Nuzman, soupçonné d’avoir donné des pots de vin au Sénégalais Lamine Diack, via son fils Massata Diack, a révélé des versements financiers vers les comptes de Massata Diack, confirmé par des mails exhibés par les procureurs.

Selon Les Échos, qui donne l’information, Carlos Nuzman s’est défendu en soutenant ignorer l’objet des messages en question.

« Je n’ai répondu à aucun courrier de Papa Diack. Mais un jour, il m’a dit que tout était résolu dans l’un des courriers que j’ai reçus, et je ne savais pas comment cela avait été résolu », a-t-il déclaré au tribunal, selon le journal.

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.