L’ancien international Omar Daf, nommé en novembre dernier sur le banc de Sochaux, a recruté cinq joueurs lors du marché hivernal des transferts clôturé le 31 janvier dernier, avec l’ambition de réussir son opération maintien en Ligue 2 qui a bien débuté vendredi par une victoire (2-1) aux dépens de Clermont, pour le compte de la 23 journée du championnat.

Le nouvel entraîneur sochalien a commencé par l’ancien international malien Mohamed Cissokho, âgé de 34 ans.

Cet ex-milieu de terrain des Aigles du Mali, demi-finaliste de la CAN 2004, a joué dans 12 clubs, dont les cadors Juventus (Italie) et Liverpool (Angleterre). Il faisait son dernier baroud d’honneur à Hongkong.

C’est dans le même état d’esprit que Yohann Mollo, ancien de Monaco et de Saint-Etienne, a été rapatrié de Russie pour apporter un plus à l’effectif sochalien qui a perdu sept joueurs.

Trois autres joueurs, dont le milieu burkinabè Cyrille Bayala, sont venus rejoindre l’ancien gros bras du football français qui veut sauver sa place en Ligue 2.

Interrogé à ce sujet par le quotidien français L’Equipe du 1er février, Omar Daf a reconnu qu’il était dans l’urgence.

“Tout est compliqué mais on va se battre, la priorité est de stabiliser le sportif, c’est pour cela que je suis allé chercher des garçons d’expérience”, a assuré l’ancien adjoint du sélectionneur national, Aliou Cissé, sur le banc des Lions.

Omar Daf fait remarquer que son équipe compte une dizaine de joueurs de moins de 20 ans et dit avoir besoin de l’expérience de Cissokho et de Mollo qui peuvent apporter leur vécu et leur expérience.

“Les jeunes ont besoin de grandir dans un contexte qui n’est pas facile”, a-t-il fait valoir.

S’il est concentré sur le volet sportif, Omar Daf ne peut ignorer l’administration de son club troublée par la fin du partenariat entre le chinois Tech-Pro Ledus et le groupe basque Baskonia.

Ce partenariat qui devait durer trois ans, a volé en éclats au bout de neuf mois, rapporte le quotidien sportif, soulignant que cela s’est matérialisé par le départ du directeur sportif David Vizcaino qui a laissé seul à bord le propriétaire chinois Li Wing Sang. 

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.