L’attaquant sénégalais Krépin Diatta révèle que l’actuel coach de Manchester United, Ole Gunnar Solskjaer, avait voulu le prendre avec lui à Molde où il officiait alors, un recrutement qui n’avait finalement pas pu se faire en raison de son jeune âge, 16 ans à l’époque, malgré des tests concluants.
Des Norvégiens sont venus scoute et j’ai été invité à passer un test à Molde. J’avais 16 ans et en Afrique quand on voit des Blancs autour d’un terrain, on sait que ce sont des scouts », a-t-il révélé dans un entretien à l’hebdomadaire belge Sport Foot Magazine.

Mais le transfert « n’a pas été possible pour des questions juridiques, j’étais trop jeune », a souligné le jeune attaquant sénégalais qui a fêté samedi sa première sélection avec l’équipe nationale A, à l’occasion du match contre Madagascar, comptant pour la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019.
J’étais encore plus motivé, je voulais en montrer plus. On a en tête le rêve de partir en Europe et on se rend compte qu’on peut s’en rapprocher », a expliqué le natif de Ziguinchor (sud), qui a quitté très tôt la capitale sud du Sénégal pour vivre son rêve de footballeur à Dakar.
S’il n’a pas réussi à atteindre son objectif pour cette première tentative, il ne lui a fallu que deux ans pour revenir en Norvège, à Sarpsborg plus précisément, où il a signé avant la CAN U20 de 2017.
Molde est revenu à la charge, mais le jeune international U20 sénégalais avait fini de se faire un nom qui a dépassé les frontières du championnat norvégien, moins d’un an après son arrivée à Sarpsborg.
Finalement, en dépit des approches de clubs anglais et français dont l’Olympique de Marseille, Krépin Diatta a signé à Bruges (Belgique) avec les conseils de son conseiller Thierno Seydi et de Khalilou Fadiga.
Fadiga que j’ai rencontré dans un avion m’a expliqué que c’est la dernière destination pour m’aider à grandir », a dit Krépin Diatta, qui a réussi son baptême de feu avec le Sénégal contre les Baréa de Madagascar, de l’avis des observateurs.

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.