Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Les deux premières places à l’Est sont peut-être déjà hors d’atteinte, mais les Cavs nouvelle version ont clairement du répondant. Les hommes de Tyronn Lue n’ont pas attendu longtemps pour envoyer un message à leurs futurs adversaires en venant s’imposer avec la manière (121-99) sur le parquet de Boston, gâchant quelque peu l’hommage réservé à Paul Pierce, dont le maillot a ensuite été retiré.

Comme il se plaît à le faire depuis la nuit des temps au Garden, et sans forcer, LeBron James a dominé les débats (24 pts, 8 rbds, 10 pds en 28 minutes) en étant à l’origine des principaux coups d’éclat de Cleveland, avant la pause notamment. Mais ses nouveaux compagnons de bataille se sont eux aussi régalés, entre les 17 points de Jordan Clarkson, les 15 de Rodney Hood ou les 12 de George Hill, titulaire aux côtés de Cedi Osman (12 pts) qui ont aidé à régler l’affaire en trois quart-temps. Kyrie Irving n’a fait illusion qu’en première mi-temps, et jamais Boston n’a pas été en mesure de contrarier le rouleau compresseur des Cavs.

Categories: Basket, NBA BASKET, Une Basket
  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

  • 2002 FIFA World Cup Korea Japan