Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Le combat devant opposer Siteu à Gouye Gui s’annonce étincellent. Des deux côtés, chacun cherche à faire montre d’un engagement et d’une détermination sans faille qui vont leur permettre de se surclasser le jour du choc. Pour Siteu, ce n’est pas Gouye Gui qui lui fait peur car actuellement aucun lutteur n’est plus fort que lui physiquement et que sur le plan technique, il en fait le trop plein même s’il reconnait qu’il se parfait chaque jour.

Siteu prévient le roi du Simpi . Après avoir battu Zoss,  il va essayer de prouver encore avec Guouye Gui de se projeter en avant pour se classer dans le rang des géants de l’arène.

Revenant sur son combat dans les lignes du quotidien Sunu Lamb, Siteu a indiqué sa détermination de déraciner le « Baobab » de l’arène. Il croit fermement qu’il a tous les atouts pour faire mordre la poussière à Gouye Gui.

« Je comprends que Gouye Gui prenne le combat très au sérieux. C’est normal. Il compte profiter de ce combat pour refaire son retard et tenter de rattraper  sa génération qui est en passe de le dépasser, et qu’il sache que je suis tout autant décidé à rentrer avec la victoire », a averti le pensionnaire de l’écurie Lansar.

Pour Siteu, il n’est ni pensable, ni admissible, vu les enjeux de l’heure liés à sa carrière et ses ambitions, que Gouye Gui freine sa dynamique ascendante dans l’arène. Pour lui, Gouye Gui ne fera jamais de lui un escalier ou un ascenseur  pour atteindre son objectif.

« Qu’il ne compte pas sur moi pour se refaire une santé. Il est libre de penser ce qu’il veut. Je ne suis pas un escalier pour personne. Je ne suis pas un souffre-douleur », a-t-il précisé.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

  • 2002 FIFA World Cup Korea Japan