Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Deux anciennes stars du football africain, l’Ivoirien Didier Drogba et le Camerounais Gérémi Njitap, invitent les dirigeants des Fédérations du continent à venir voir de près le travail effectué par l’instance dirigeante du football mauritanien pour se hisser parmi les nations “émergentes” de cette discipline sportive.
 
“Quand on vient en Mauritanie, on comprend mieux les progrès effectués par son football, qui va prendre part au CHAN 2018, alors qu’il occupait les dernières places dans le continent”, a réagi l’ancien international camerounais, l’un des invités de la 4ème édition des “Awards” de la Fédération mauritanienne de football (FFRIM).
 
“J’ai été agréablement surpris par ce que j’ai vu en termes d’infrastructures sportives, par l’organisation interne du football mauritanien aussi”, s’est extasié l’ancien milieu de terrain et défenseur des Lions Indomptables.
 
Gérémi Njitap, président de zone Afrique de la Fédération internationale des footballeurs professionnels, estime que le football est “sur la bonne voie”, en Mauritanie. “Il n’y a aucune honte pour les fédérations considérées comme étant majeures en Afrique de venir voir, pour s’en inspirer”, a-t-il ajouté.
 
L’ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, Didier Drogba, a abondé dans le même sens, en affirmant qu’”un important travail est en train d’être fait en Mauritanie, surtout un travail qui va de la base au sommet”. “J’ai été vraiment bluffé”, a-t-il commenté.
 
Drogba, actuel joueur du Phoenix Rising FC (Division 2 américaine), accompagné de son agent Thierno Seydi, était la vedette de la 4ème édition des “Awards” du football mauritanien, une cérémonie organisée samedi à Nouakchott pour honorer les acteurs de cette discipline sportive en Mauritanie.
 
Il dit être convaincu que la Mauritanie va récolter les fruits du travail abattu par les dirigeants locaux du football. 
 
Didier Drogba a par ailleurs confirmé qu’il était lié aux dirigeants de Williamsville Athlétique Club, une équipe de l’élite ivoirienne.
“C’est une équipe qui monte lentement, mais sûrement. L’année dernière, elle était 2ème, derrière l’ASEC. Un excellent travail est en train d’être fait. Et c’est pourquoi j’ai décidé de l’accompagner”, a expliqué l’ancienne star des Eléphants de Côte d’Ivoire.
 
“D’ailleurs, j’ai permis à un jeune du club d’aller rejoindre Phoenix Rising FC”, a dit Drogba, ajoutant qu’il souhaite, par des initiatives comme celle-là, aider le football ivoirien à sortir d’une situation difficile marquée surtout par son échec aux éliminatoires de la Coupe du monde 2018.
 
Les Eléphants ne se sont qualifiés parce qu’”on avait arrêté de travailler en Côte d’Ivoire, durant ces dernières années”.

SD

Categories: Football, une, Une Football

Comments are closed.

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

  • 2002 FIFA World Cup Korea Japan