Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

L’édition 2016 de la Coupe du ministre des Sports, Matar Ba, a vécu ce weekend au stand de tir de l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie de Ouakam. Un tournoi où quatre épreuves étaient au programme avec Clément Fakhoury qui a assis sa domination sur deux d’entre elles. Une occasion pour Matar Ba de promettre un appui à la Fédération. Le champ de tir de l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie a retrouvé, ce week-end, l’ambiance des grands tournois. Il a, en effet, vibré au rythme de la compétition dotée de la coupe du ministre des Sports, Matar Ba, organisée par la Fédération sénégalaise de tir et de chasse. Compétition qui a été le prétexte pour la structure dirigée par Mamadou Ba, pour mettre en opposition les pratiquants dans quatre disciplines : Air comprimé pistolet hommes et dames, compétition de Parcours de chasse, le Skeet ball trap fusil et le P22. Ainsi, deux jours durant, ils se sont fait face avec, dans la journée de samedi, les qualifications avant les finales disputées ce dimanche. Une dernière journée qui a été mise à profit par les uns et les autres pour se signaler. C’est le cas du champion d’Afrique, Clément Fakhoury qui a remporté deux épreuves.

Il s’est imposé au concours du parcours de chasse avant de clôturer la journée avec un succès en skeet ball trap. Avec un total de 36 points sur 50, il a dominé sa première épreuve, devant Hussein Zein (32/50) et Ali Darwish (32/50). Il récidive au skeet en réalisant le meilleur ratio des six concurrents de l’épreuve. Au champ de tir, il domine avec un score de 49 points sur 60, Hassan Ramlaoui, auteur de 47/60 et Hassan Saleh qui complète le podium avec un 37/60. Dans le stand, les spécialistes du pistolet se sont également livrés à une rude bataille. A l’épreuve de l’air comprimé 10m, les dames étaient les premières à l’œuvre dans un concours qui a sacré Sinna Niang de l’Association dakaroise de tir et chasse (Adtc), auteur de 360 points. Elle a devancé sa partenaire de club, Marième Fall qui a totalisé 345 pts alors que Ndeye Astou Mbengue (Douane) a pris la 3ème place avec 283 pts.

Chez les messieurs, la palme est revenue à Claude D’Almeida (Adtc), auteur 544 pts devant Oumar Niang (Gendarmerie, 540 pts) et Waly Faye (Adtc) 537 pts. Dans le concours du pistolet de défense (P22), un duo de l’Adtc constitué de Alioune Mbacké (546 pts) et Norbert Pasqualini (538 pts) a pris les deux premières places devant Habib Chicry (Keew) avec un score cumulé de 531 pts. La compétition a été l’occasion pour le président de la Fédération, d’inviter à nouveau le public à pratiquer la discipline qui, à ses yeux, « à l’instar de toutes les pratiques sportives, véhicule des images et des valeurs ». Aussi, Mamadou Ba qui a plaidé pour une hausse sensible du budget du ministère des Sports, a souligné que la construction du stand national de tir olympique pour lequel sa Fédération s’est vu affecté un terrain à Diamniadio, va bientôt démarrer. Pour sa part, Matar Ba s’est engagé à subventionner la Fédération pour « acquérir du matériel pour que le public qui désire pratiquer puisse disposer de ce matériel ». Ce, après que les responsables fédéraux lui ont signifié que les fusils « coûte au minimum 4 millions de FCfa. Et là, les Sénégalais comprendront que l’arme n’est pas pour faire du mal mais peut être un outil de jeu, pour faire du sport ».

Ousseynou POUYE

  • Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.